État végétatif chronique et pauci-relationnel : le soin en question

Les états dits EVC (état végétatif chronique) et EPR (pauci-relationnels) interrogent, au-delà des débats d'actualité, les représentations du soin et du soignant, de la personne malade et de son statut.

Publié le : 21 Janvier 2014

Crédit photo : Hervé Baudat (détail)

**
Mise à jour :
Le dossier EVC/EPR : Parcours de soin jusqu'au terme de l'existence est désormais disponible dans sa nouvelle version enrichie.
**

Comment appréhender ces états "limites", comment se nouent de nouvelles relations entre la personne en état de conscience altérée, ses proches et les soignants qui l'entourent.
Ce dossier thématique présente, en deux parties, une proposition de réflexion.

La première partie est consacrée aux textes de réflexion et de référence, notamment la contribution "État végétatif chronique et pauci relationnel, Parcours de soin jusqu'au terme de l'existence", établi par l'Espace éthique/AP-HP-IDF et le Centre ressources francilien du traumatisme cranien dans le cadre de la mission présidentielle sur la fin de vie de décembre 2012, et depuis mis à jour. Considérations cliniques, réflexions sur l'entourage et sur les soins et leur arrêt sont proposés.

La seconde partie propose une sélection de témoignages, de proches et de soignants, qui abordent leur quotidien, leurs pratiques et, parfois, leurs doutes, dans cette relation de soin si particulière. C'est, au-delà des questions d'actualités et des débats qu'elles suscitent, une contribution importante qui permet de mieux saisir les enjeux de ces situations, plus précisément et plus justement. Que les auteurs de ces textes soient ici remercié(e)s.
 

Dans l'actualité du débat

L'Association nationale des professionnels au service des traumatisés crâniens et l'Union nationale des associations des familles des traumatisés crâniens et de cérébro-lésés prennent position

Décision du Conseil d'Etat du 14 février 2014 : Communiqué de presse et décision complète
Télécharger la décision en intégralité