Soirée : Les principes de laïcité à l’épreuve de pratiques soignantes

Le 23 janvier, de 18h à 20h

Publié le : 03 Janvier 2017

À la suite de la réunion publique Valeurs de la République, du soin et de l’accompagnement consacrée, le 7 décembre 2016, au thème « Partageons-nous une même conception de la laïcité ? » [http://www.espace-ethique.org/d/2890/3255], un groupe de professionnels de santé a souhaité initié une réflexion portant sur la laïcité au regard des situations concrètes auxquelles ils sont confrontés.
Tenir compte d’une attitude professionnelle respectueuse de la personne et attentive à son bien-être justifie une position à la fois bienveillante et neutre. Pour autant, dans certaines situations spécifiques particulièrement délicates à assumer, la personne malade peut souhaiter partager avec un soignant une expérience existentielle et des réflexions morales et spirituelles qu’elle ne livrerait pas à des proches ou à des compétences religieuses. Il y va, d’une certaine manière, de la relation de confiance et du sentiment qu’un soignant est davantage capable d’écouter et de comprendre certaines interrogations profondes face à la maladie.
Il est également des professionnels qui ressentiraient le besoin d’exprimer à la personne malade une forme de soutien ou de compassion qui tient aux valeurs spirituelles qui les animent. Doit-on renoncer à envisager cette proximité avec l’autre au nom des règles de « bonne distance » et en référence au respect de la laïcité promue comme valeur de notre République ?
Ces questions avec leurs enjeux particulièrement sensibles du fait de la vulnérabilité de la personne malade et de ses proches justifient une réflexion partagée qui ne renonce pas à se confronter aux réalités pratiques du soin et de l’accompagnement afin de privilégier une juste position. Neutralité, retenue, respect du pluralisme des opinions, non confusion entre la sphère intime et l’espace public constituent des repères essentiels. Pour autant, ils n’exonèrent pas les professionnels et les membres d’association d’une réflexion exigeante portant sur le sens de leur engagement au regard de sollicitations qui relèvent du spirituel.
Les échanges seront introduits par la présentation de situations pratiques.

 

Le 23 janvier 2017 à l'Espace éthique/IDF, de 18h à 20h

Hôpital Saint-Louis, 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris

Intervenantes :

Catherine de Brabois
Infirmière à domicile
Stéphanie Gilabert
Kinésithérapeute
Blanche Poirel
Étudiante en troisième année de médecine