Atteindre la décision la plus juste possible

Par : Arnaud Leys, Médecin coordonnateur, réseau Ensemble | Publié le : 12 Septembre 2016

Médecin depuis quinze ans en soins palliatifs, je suis confronté fréquemment à des questionnements éthiques dans ma pratique. Au cours de ces années, j’ai beaucoup appris au contact de mes maîtres et des patients en éthique pratique mais il m’a toujours manqué un socle de connaissances solides pour approfondir ma réflexion. C’est ces connaissances philosophiques indispensables que j’ai acquises en suivant l ‘enseignement du master d’éthique de l’Espace éthique mais également un cheminement à la réflexion. 
La première année a été un vrai parcours de philosophie de Platon à Ricœur, puis dans la deuxième année une ouverture sur l’éthique pratique confrontée aux soins palliatifs, aux maladies neuro-dégénératives mais aussi sur la politique et l’épistémologie.
La rédaction du mémoire a été un moment de travail intense qui m’a permis d’approfondir  ma recherche directement en lien avec mon travail de médecin coordonnateur en réseau. Dans mon exercice cela m’a permis une ouverture d’esprit et de réflexion devant des décisions médicales toujours difficiles tout en n’oubliant pas la sollicitude que nous devons aux plus fragiles d’entre nous. Essayer de suspendre son jugement en oubliant ses  a priori pour essayer d’atteindre la décision la plus juste possible.
J’espère pouvoir diffuser la démarche éthique auprès de mes collègues mais aussi auprès des soignants avec lesquels nous accompagnons des patients au domicile dans cette phase ultime de leur vie.