Défendre les valeurs d'humanité : le regard d'un neuropédiatre

"Le soin est souci de l’autre qui donne la force à avancer dans une dialectique coactive"

Par : Alain de Broca, Neuropédiatre, Service UMICA, Unité mobile pédiatrique, Équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques Picardie, CHU d’Amiens | Publié le : 08 Janvier 2016

Texte proposé dans le cadre de l'Initiative Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement.

Si les événements des dernières semaines viennent accentuer le trouble dans la société et montrent que l’homme présente en lui des tendances à la barbarie, le soin aux plus démunis et défavorisés est depuis des siècles ce qui caractérise l’humanité de l’homme.
Rappelons que l’être n’est pas qu’un « Cela » (Buber in Je et Tu), c'est à dire n’est pas qu’une somme de pathologies ou d’organes à réparer.
Le soin avec ses piliers que sont les notions de rencontre, de langage et de capacité à voir en l’autre plus que ce à quoi le réduit la maladie ou sa difformité (contemplation) est fondamental pour donner à chacun une image de soi dans son corps, sa psyché et sa capacité à penser la question existentielle. Le soin est donc souci de l’autre qui donne la force à avancer dans une dialectique coactive. L’autre a en effet toujours sa biographie à présenter. En cela, il est présent au monde. Ainsi quelle que soit sa maladie, sa défaillance ou son inconscience, il participe à la construction de l’humanité.

Je n’oublie cependant pas que l’incapacité de penser est au cœur de la banalité du mal (H. Arendt) et n’est pas réservée aux autres mais est en chacun de nous dès lors que nous ne considérons plus la cohésion sociale et la primauté de la relation interpersonnelle comme les fondations de notre humanité.
Ainsi pour défendre les valeurs d’humanité, il me semble important d’aider chacun à exprimer ses valeurs, ses tensions et ses inquiétudes face aux difficultés actuelles du monde dans une démarche de cohésion sociale et sociétale par des démarches de démocratie participative.
Je m’engage à susciter ces remontées à travers les différentes institutions dans lesquelles je suis au fil des années à venir.

Dans ce dossier

Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement