Constitution du Réseau régional d’éthique pour structures d’accueil et de suivi des personnes âgées au domicile ou en institution

Le 13 février 2015 a été constitué au sein de l’Espace de réflexion éthique de la Région IdF, le réseau régional d’éthique pour structures d’accueil et de suivi des personnes âgées au domicile ou en institution. A ce jour il réunit environ 130 personnes.

La constitution d’un réseau relève de la démarche adoptée par l’ERER/IDF, validée par ses missions d’Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer. Il convient de créer des synergies, des partages de savoirs et des confrontations d’expériences dans un cadre respectueux de principes communs et soucieux des exigences d’un soin et d’un accompagnement dignes.
Ce réseau se fixe l’objectif de contribuer à la vitalité des activités des différentes instances éthiques concernées, à un soutien si nécessaire à leurs démarches.
 

Des enjeux partagés

Un échange portant sur les enjeux d’une approche éthique dans ce champ des pratiques soignantes et médico-sociales a permis d’identifier certains points qui seront approfondis dans le cadre des activités du réseau :

  • les valeurs partagées, les valeurs soutenables : les valeurs à l’épreuve du quotidien ;
  • respect de la personne dans l’incapacité de consentir, de formuler ses préférences ;
  • reconnaître l’autre dans une culture différente, le respecter dans ses convictions ;
  • modalités de la prise de décision, de l’anticipation, de la collégialité ;
  • appréhender des interventions dans un contexte limitatif ou d’urgence : la juste gestion du temps ;
  • vivre le long temps d’un séjour, préserver le sens du soin, prévenir la routine et le désinvestissement ;
  • spécificités su suivi au domicile, dans la sphère privée ; relation entre les différents intervenants professionnels ;
  • faire face aux différentes situations de prise de risque : comment arbitrer en précaution, protection et liberté ?
  • faire avec les stigmatisations et les rejets liés aux représentations du grand âge, des dépendances, de la démence ;
  • vulnérabilités vécues ensemble ou partagées entre personnes résidentes, proches et professionnels ;
  • intervenir dans les dilemmes, voire les conflits entre le personne résidente et ses proches ;
  • entre « bonne distance » et « juste présence »
  • place de la spiritualité dans la relation à l’autre
  • convenir d’une approche cohérente et respectueuse de la fin de vie
  • hospitalité des EHPAD dans l’accueil et le suivi des personnes résidentes, attractivité pour les professionnels

Approche de la démarche éthique

Les différentes approches de la réflexion éthique, les difficultés observées dans leur mise en œuvre, ont fait l’objet d’analyses partagées :

  • il convient de sensibiliser les professionnels à l’intérêt d’un temps consacré à la réflexion - à la « pause éthique » - qui doit trouver une place naturelle dans les pratiques sans en faire un sujet compliqué réservé à des spécialistes ;
  • la réflexion éthique est favorisée par un environnement professionnel respectueux des personnes dans leur identité et leurs compétences ;
  • l’examen éthique d’une situation ne devrait pas intervenir dans des circonstances de crise ; il convient d’anticiper en ne confondant pas l’objet d’une instance éthique avec l’activité d’un groupe de parole ;
  • la réflexion éthique doit être menée dans un cadre ordonnancé selon des règles déterminées : il convient de veiller à l’ouverture de l’instance qui doit pouvoir associer l’ensemble des professionnels, les intervenants bénévoles mais aussi, de manière régulière ou ponctuelle, des représentants des familles voire des personnes résidentes ;
  • les travaux de l’instance éthique coordonnés par des personnes compétentes et en relation avec la direction, doivent faire l’objet d’une programmation, de modalités d’organisation, de compte rendus, de restitutions ne serait-ce qu’à travers l’organisation d’événements.

« Vie privée, intimité, sexualité »

Il a été convenu de lancer une réflexion annuelle transversale aux différents membres du réseau. En 2015-2016, le thème retenue est : « Vie privée, intimité, sexualité. »
Des groupes de travail se mettent en place. La préparation d’une documentation de référence sera assurée par l’ERER/IDF.

 
Renseignements relatifs au réseau : catherine.collet@aphp.fr