5 propositions pour la médecine du futur

Par : André Syrota, biophysicien et un médecin spécialiste en médecine nucléaire, Ancien directeur de l'Inserm / Olivier Charmeil, Vice-Président Exécutif et Directeur Général de l’entité mondiale Médecine Générale et Marchés Émergents, Sanofi | Publié le : 05 Mai 2017

Le document complet est accessible via le lien situé à droite de cette page

Résumé

L’image de la médecine du futur se précise et la France dispose de nombreux atouts, non seulement grâce à sa tradition d’excellence en matière de recherche – biomédicale, mathématiques, économie, statistiques et informatique – mais également grâce à ses acteurs industriels de premier rang, dans le domaine de la santé et au-delà encore dans le domaine des matériaux, de l’informatique, du traitement des données… en bref, tous ces acteurs qui seront demain au coeur de la médecine du futur.
Mais alors que la plupart des pays ont choisi de mettre la médecine au coeur de leur stratégie nationale d’innovation, si la France ne parvient pas à s’organiser rapidement, la menace est sérieuse de rater le train de la révolution en cours : de nouveaux acteurs, plus dynamiques et plus agiles, font leur apparition avec une constante de temps qui a changé.
Il est donc clé, pour l’avenir de l’industrie de santé française et pour saisir pleinement toutes les opportunités qu’offre cette révolution, que nous parvenions à nous libérer des contraintes liées au cloisonnement des acteurs et à l’absence de vision partagée par l’ensemble des acteurs sur le moyen et le long terme.

Nos 5 propositions pour créer les conditions du développement de nos entreprises et faire de la médecine du futur une ambition nationale :

  1. Mettre en place une alliance pour la médecine du futur au plus haut niveau de l’Etat
  2. Installer un cadre favorable au développement des industries de la médecine du futur
  3. Créer l’hôpital du futur autour des plateformes collaboratives
  4. Adapter les formations aux nouveaux métiers
  5. Créer une dynamique de changement basée sur la concertation et la mobilisation des acteurs

Le document complet est accessible via le lien situé à droite de cette page