Approches pratiques des valeurs du soin : Angleterre, États-Unis et Canada

Un dossier thématique pour mieux comprendre le sens du terme "valeur" dans les milieux du soin dans la culture anglosaxonne.

Par : Robin Michalon, Chercheur associé en sciences politiques, Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France | Publié le : 21 Mars 2016

Le dossier est accessible via le lien situé à droite de cette page.
Ce document a été réalisé dans le cadre de l'Initiative Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement.
 

Présentation générale du dossier

Cette étude non-exhaustive des discours porte sur les « valeurs du soin » dans les « cultures anglo-saxonnes du soin » (Angleterre, États-Unis et Canada). Elle pointera notamment le lexical du discours de plusieurs acteurs à des échelles différentes[1] :

  • Les agences étatiques chargées de la gestion du système de santé ;
  • Les associations de représentation et de régulation des ordres de professionnels du soin :
    • Les acteurs certifiant et délivrant le diplôme de soignant, acteurs éducatifs ils ont une place primordiale dans la constitution d’une culture professionnelle.
    • Les institutions encadrant l’exercice professionnel des soignants. Ces dernières veillent au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence des médecins mais aussi, à la qualité et à l’innovation des soins.
  • Les institutions de soin elles-mêmes, du domaine médical et médico-social, surtout les hôpitaux du fait de l’accessibilité de leurs données sur internet.
  • Les mouvements citoyens fondant leurs actions sur les valeurs du soin, comprises ici comme l’aide aux plus vulnérables.

Enfin, un focus particulier sera fait sur la contextualisation des discours sur les valeurs du soin et sur ce qu’elles révèlent des structures et évolutions des pratiques soignantes dans chacun des pays (plutôt que sur la signification et l’intensité morale des valeurs exprimées). Une telle approche a pour but de mettre à jour les tensions intrinsèques entre « l’intensité morale » des valeurs exprimées, c’est-à-dire leur impact en termes de pratiques et leur capacité à distinguer le « bien » du « mal » dans le domaine du soin, et leur utilisation à des fins éminemment communicationnelles, d’affichage de telle ou telle qualité leur permettant de se distinguer ou de répondre à des attentes socioéconomiques, politiques ou culturelles

 
[1] Toutes les traduction en français dans ce texte ont été réalisées par l’auteur.