Enquête - Les Français et Alzheimer

Réalisée dans le cadre de la deuxième édition de l'Université d'été Alzheimer, éthique et société (2012), cette enquête vise à mieux connaître les connaissances des Français sur la maladie, ainsi que sur ses représentations et conséquences (aide d'un proche par exemple).

Par : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer | Publié le : 03 Septembre 2012

Une étude réalise par l'Institut TNS-Sofres pour l'Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer en septembre 2012.
Pour accéder au document de synthèse, suivez le lien situé à droite.
 

Principaux enseignements

Ces enseignements sont détaillés dans le rapport de synthèse, disponible en suivant le lien situé à droite.

9 Français sur 10 considèrent que la maladie d’Alzheimer constitue un enjeu de société prioritaire.
Alzheimer est une maladie dont les Français ont largement entendu parler, une maladie à laquelle il leur arrive de penser, mais une maladie dont ils connaissent finalement peu les modalités de prise en charge.
Ils sont pourtant tout à fait conscients du bouleversement et des difficultés que cela représente, tant pour le malade que pour son entourage tout entier.
En conséquence, moins de la moitié de la population française s’estime capable de s’occuper d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer.
Aujourd'hui, des besoins d’accompagnement apparaissent pour faire face aux limites actuelles de la sensibilisation.