Éthique et intégrité scientifique

Au cours de la dernière décennie, les institutions académiques et de recherche en Europe ont pris conscience de l'importance d'encourager le respect des règles propres à l'intégrité scientifique. Cette intervention vise à présenter ce processus croissant de promotion d'une conduite éthique dans la recherche scientifique et à réfléchir à sa portée. En s'appuyant sur un certain nombre de cas d'inconduite scientifique qui ont eu lieu ces dernières années dans plusieurs pays, on cherchera à spécifier les principes qui devraient gouverner les travaux de recherche.

Par : Roberto Andorno, Docteur en droit, chercheur à l'Université de Zurich. Ancien membre du Comité international de bioéthique de l'UNESCO | Publié le : 21 Août 2013

"La science est intrinsèquement liée à la quête de la vérité ; elle repose sur une base de confiance et d'honnêteté. La fabrication et la manipulation des données expérimentales, l'appropriation indue des travaux ou des idées d'autrui (plagiat) et les conflits d'intérêts non déclarés qui ont un impact sur l'objectivité des recherches contredisent de manière directe le but primordial de la science.

Intervention donnée dans le cadre de l'Université d'été Sciences, éthique et société 2013, organisée par l'Espace éthique/Ile-de-France les 11 et 12 juin 2013, sous le Haut patronage du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche.

La vidéo ci-dessus est une playlist. Pour consulter les différents chapitres, cliquez sur l'icône en bas de la vidéo.