Approche éthique des décisions d'arrêt de traitement

"L’accident vasculaire cérébral, est une pathologie aigüe et grave, qui peut conduire au décès rapide du patient ou à un handicap neurologique sévère, moteur et/ou cognitif. Dans les situations les plus sévères, l’action médicale amène à envisager des limitations ou arrêt de certains traitements si le pronostic s’avère « catastrophique », signifiant le plus souvent le risque d’un handicap « inacceptable ». "

Par : Sophie Crozier, Neurologue, praticien hospitalier, CHU Pitié-Salpêtrière, AP-HP, EA 1610, université Paris Sud | Publié le : 23 Janvier 2014

Cette intervention est extraite du colloque « Décision médicale, processus décisionnels : une nouvelle approche de la personne malade dans le parcours de soin » organisé le 16 décembre 2013 par l’Espace éthique/AP-HP/IDF