"Le temps des renoncements et des ruptures possibles"

Mettre un mot sur certaines défaillances et craintes ou apprendre un statut prédisposant entraîne inévitablement pour le sujet des modifications dans l'appréhension de son futur imaginé en possession de ses moyens intellectuels, de sa liberté de son autonomie. Y renoncer, renoncer à un espoir de guérison, renoncer au contrôle de son existence, à l'image de soi ?

Par : Agnès Michon, Neurologue, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP | Publié le : 18 Novembre 2013

Intervention enregistrée dans le cadre de l'Université d'été Alzheimer, éthique et société 2013 des 17, 18, 19 et 20 septembre 2013 à Lille.

Cette intervention est extraite de la table ronde " Vivre un savoir, se l'approprier "