Place du patient insuffisant rénal dans la décision de transplantation

La complexité et la segmentation actuelle du parcours de soins des patients insuffisants rénaux chronique ont été récemment dénoncés à l'occasion des États généraux du rein comme étant à l'origine de disparités importantes dans la prise en charge des patients, à l'origine d'inégalités d'accès aux soins. Quelle place pour une prise en charge rationalisée ?

Par : Marie-France Mamzer Bruneel, Directrice adjointe du Laboratoire d'éthique et de Médecine Légale, université Paris Descartes | Publié le : 23 Janvier 2014

Cette intervention est extraite du colloque « Décision médicale, processus décisionnels : une nouvelle approche de la personne malade dans le parcours de soin » organisé le 16 décembre 2013 par l'Espace éthique/AP-HP/IDF