Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 33.
  • Vol au-dessus d’un nid de coucou : Non aux normes et à la dépersonnalisation

    "Dans ce pavillon de Salem, filmé par Milos Forman, il serait tentant de chercher la sorcière….Toute habillée de blanc, elle est bien décidée à appliquer la règle, fut elle inepte ! Nous ne sommes pas très loin des UMD (unités pour malades difficiles), là où des malades, jugés très dangereux, dorment attachés dans des lits vissés au sol dans le dénuement le plus complet."

    Publié le : 29/08/2018 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Vers une psychiatrie ubiquitaire ? Enjeux du développement des objets connectés en santé mentale

    Dans la cadre de la révision de la loi relative à la bioéthique, qui aura lieu en 2018 et 2019, l'Espace éthique/IDF propose une série de textes, réflexions et expertises pour animer le débat public. Chaque intervention visera à éclairer un point, une perspective ou un enjeu des révisions de la loi. Cette huitième contribution examine les mutations de la santé mentale, une domaine rarement intégré à la bioéthique, dans le contexte des objets connectés.

    Publié le : 21/02/2018 | Auteur : Xavier Briffault, Chercheur en sciences sociales et épistémologie de la santé mentale au CNRS

  • Sortir de l'institution, un accompagnement qui engage dans une continuité

    Entretien entre Audrey Paris, Psychologue, EHPAD et SSIAD de Villeneuve-de-Marsan, et Patrice Dubosc, Espace éthique/IDF.

    Publié le : 18/10/2018 | Auteur : Audrey Paris, Psychologue, EHPAD et SSIAD de Villeneuve-de-Marsan

  • Cahiers de l'Espace éthique n°8 : Vulnérabilités psychiques - mobiliser la société contre l’exclusion

    Réflexions, concertations et propositions tirées du workshop organisé le 17 mai 2018 à l’hôpital Henri Ey par l'Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France. Nous remercions l’hôpital Henri Ey et le GHU Paris – Psychiatrie et Neurosciences pour leur accueil.

    Publié le : 02/04/2019 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Approches éthiques de la contention en psychiatrie et dans les EHPAD

    Captation de la soirée du 17 octobre à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris

    Publié le : 25/10/2016 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Un regard de patient sur l’évolution de la contention physique

    "Ainsi, la mise à isolement d’un patient nécessite en général des renforts et se déroule dans une extrême violence, à la vue des autres patients. Ceux-ci comprennent vite ce qui les attend au moindre écart. [Néanmoins, il ] ne faut pas voir dans ces dérives une mauvaise intention de la part des professionnels."

    Publié le : 12/12/2016 | Auteur : Linda Sales, Infirmière, groupe hospitalier Paul Guiraud, Villejuif

  • Humaniser et se parler

    Publié le : 01/05/2016 | Auteur : Bernard Meile, Membre d'Advocacy-France

  • Que s’est-il passé pour que nous en soyons arrivés là ?

    "Car s’il s’agit de faire de la médecine, de traiter de la même façon, par des protocoles comme en oncologie, en cardiologie, par des stratégies thérapeutiques, une crise « de violence » nécessite d’être maîtrisée, d’être médiquée, de la même façon que l’on attache un malade inconscient pour qu’il n’arrache pas sa perfusion, on va attacher un malade psychiatrique le temps qu’il se calme. Aucune nécessité de tenter de le contenir en le maintenant physiquement, en le touchant, en lui parlant, en restant auprès de lui."

    Publié le : 15/11/2016 | Auteur : Paul Machto, Psychiatre honoraire des hôpitaux, Psychanalyste

  • Soins sans consentement en psychiatrie, comprendre pour bien traiter

    "La pratique de la psychiatrie sous contrainte renvoie sous différents aspects à une période antérieure à la promotion des droits des malades, et à des temps alors peu regardants sur l’autonomie d’un patient d’abord considéré dans son « aliénation » et sa dépendance à la maladie."

    Publié le : 24/11/2015 | Auteur : Marc Dupont, Directeur d’hôpital, Direction des Affaires juridiques, AP-HP

  • Respecter la singularité de la personne en psychiatrie

    "La fin de vie, en particulier dans le cadre de la « clinique » de la psychose, expose le patient plus encore à l’abandon de par sa vulnérabilité. Son existence, son mode d’être au monde est perturbé, attaqué dans son rapport à l’espace, au temps et à l’autre."

    Publié le : 04/02/2015 | Auteur : Emmanuel Scicluna, Cadre de santé, Clinique du Moulin Bruz (35), EA 1610, université Paris Sud

  • Pages