Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 26.
  • Reconnaître la valeur politique de l’engagement des professionnels du Samu

    "Est-on conscient de ce qui est en jeu dans un temps d’écoute qui se doit d’identifier, à travers un échange contingenté par nombre de contraintes, la signification d’une urgence et de peser la responsabilité d’une décision ? Saisit-on ce à quoi confronte, des heures durant, cette disponibilité à l’autre qui exprime une plainte qui n’est pas que physiologique, une souffrance qu’accentue bien souvent le sentiment de solitude et d’abandon ?"

    Publié le : 28/05/2018 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Étude de cohorte IMPACTS

    Investigation des Manifestations traumatiques Post-Attentats et de la prise en Charge Thérapeutique et de Soutien des personnes impliquées dans les attentats de janvier 2015 en île-de-France

    Publié le : 13/02/2017 | Auteur : Agence Régionale de Santé Île-de-France / Université Paris 13

  • Hôtel des deux mondes

    "Fort intéressé par la médecine, une discipline qu’il aurait pu faire sienne s’il n’avait exercé ses talents d’écriture, l’auteur endosse en quelque sorte la blouse blanche pour se transformer en médecin des âmes. Après tout n’est-il pas ce docteur S (interprété par Odile Cohen) qui semble présider aux destinées des passants transitant par ce no man’s land ? Mi-gardien des âmes, mi-médecin, mi philosophe, le docteur S orchestre leurs déplacements sans rien maîtriser. Est-elle usurpatrice, manipulée ou tout simplement impuissante ?"

    Publié le : 29/03/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Une conversation avec Eric-Emmanuel Schmitt, sur l'éthique, la philosophie et leurs ressemblances

    "Ainsi, jouer avec la temporalité, n’est-ce pas choisir la fiction avec cette possibilité infiniment renouvelée d’appuyer sur la touche rewind comme savent le faire nombre d’auteurs plus séduits par la fiction que par la réalité ? N’est-ce pas le premier dénominateur commun avec des patients qui se réfugient dans la fiction du fait de leur pathologie ?"

    Publié le : 24/09/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Le regard sur les professionnels en EHPAD : entre idéalisation, admiration, culpabilisation et stigmatisation

    "Il s’agit d’une spécificité très soignante ; jamais l'on ne dirait, par exemple, d'un garagiste qui répare mal une voiture, que c'est un mauvais homme, l'on s'arrêtera au mauvais garagiste. Il peut s'en sentir blessé mais il pourra se rattraper dans d'autres domaines. Qu'en est-il par contre du soignant à qui l'on renvoie qu'il est inhumain ?"

    Publié le : 13/06/2016 | Auteur : Jean-Luc Noël, Psychologue clinicien, Paris

  • Attentats de Nice : ces sauveteurs qui s’opposent à la barbarie

    Tribune publiée dans Le Figaro, 22 juillet 2016

    Publié le : 22/07/2016 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Permettre de poursuivre un projet de vie ou d’assumer ensemble un arrêt des thérapeutiques

    "L’arrivée d’un patient en Médecine Physique et de Réadaptation marque un palier dans les soins, la fin d’une période d’urgence et de soins aigus ; c’est un moment où la survie acquise se renégocie dans le cadre d’un pacte de soins."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Anne-Claire de Crouy, Médecin chef de service de médecine physique et de réadaptation, CMPA, Neufmoutiers

  • Parents et soignants en réanimation néonatale : lorsque informer signifie aider à penser

    "La vérité, la franchise est une ressource pour les parents. Du point de vue médical, dire la vérité peut signifier communiquer des faits de telle façon que ceux qui les reçoivent soient capables, s’ils le souhaitent, d’en comprendre les conséquences pour eux - lorsqu’il s’agit d’adultes. Pour des parents d’un bébé, les choses sont un peu différentes."

    Publié le : 17/09/2014 | Auteur : Laurence Caeymaex, Praticien hospitalier, service de réanimation néonatale, CHU Antoine-Béclère, APHP

  • Reconnaître le droit essentiel des patients en grande dépendance, face à la mort

    "Nous demandons qu’on reconnaisse l’importance de la réanimation précoce et intensive donnant à tous la même chance"

    Publié le : 13/11/2014 | Auteur : Bernard Vigué, Praticien hospitalier, Département anesthésie-réanimation, Hôpitaux universitaire Paris-Sud Kremlin-Bicêtre, AP-HP / Anne-Claire de Crouy, Médecin chef de service de médecine physique et de réadaptation, CMPA, Neufmoutiers / Florence Deciron-Debieuvre, Médecin urgentiste, chef de service SAMU 72 SMUR CESU

  • Dormez, je le veux !

    "Du point de vue médical, d’où vient qu’une mort apaisée est une mort choisie et maitrisée ? D’où vient qu’une bonne mort est une mort accélérée ? D’ou vient qu’une mort endormie est une mort préférable ? D’où vient que la sédation est un sommeil ? D’ou vient que l’euthanasie et le suicide assisté sont de tels tabous qu’il faille nécessairement les intégrer à la médecine alors que leur raison d’être en est une parfaite contradiction ?"

    Publié le : 19/01/2015 | Auteur : Sylvain Pourchet, Médecin (Paris), ancien responsable de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) et du Diplôme Universitaire d’accompagnement et soins palliatifs de l’université Paris Sud

  • Pages