Vous affichez les résultats de 1 à 2 sur un total de 2.
  • L’annonce anticipée : interroger les intentions et les conséquences éthiques

    "Notre système nerveux est riche de plus de 80 milliards de neurones. Les maladies dites dégénératives évoluent dans cette richesse cellulaire bien longtemps avant de devenir cliniquement décelables. C’est là tout le drame de l’impuissance curative des neurologues. Nos traitements arrivent beaucoup trop tard."

    Publié le : 03/06/2015 | Auteur : Nadine Le Forestier, Neurologue, Centre SLA Ile-de-France, docteur en éthique médicale, CHU Pitié-Salpêtrière, AP-HP, EA 1610, université Paris Sud

  • Maladie d'Alzheimer : Les justes mots d'une annonce

    Qu'elle soit prédictive, curative ou palliative, tout au long du soin, la parole médicale est et reste un acte de socialité. Lorsque l'on annonce, il y a action en intentionnalité d'ouverture. Le sens des mots, dans le surgissement des désignations, trace une destinée plurielle où la rencontre pragmatique et rationnelle du langage médical doit livrer pour l'identité en devenir qui se présente à lui un autre sens existentiel.

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Nadine Le Forestier, Neurologue, Centre SLA Ile-de-France, docteur en éthique médicale, CHU Pitié-Salpêtrière, AP-HP, EA 1610, université Paris Sud