Vous affichez les résultats de 1 à 3 sur un total de 3.
  • Dormez, je le veux !

    "Du point de vue médical, d’où vient qu’une mort apaisée est une mort choisie et maitrisée ? D’où vient qu’une bonne mort est une mort accélérée ? D’ou vient qu’une mort endormie est une mort préférable ? D’où vient que la sédation est un sommeil ? D’ou vient que l’euthanasie et le suicide assisté sont de tels tabous qu’il faille nécessairement les intégrer à la médecine alors que leur raison d’être en est une parfaite contradiction ?"

    Publié le : 19/01/2015 | Auteur : Sylvain Pourchet, Médecin (Paris), ancien responsable de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) et du Diplôme Universitaire d’accompagnement et soins palliatifs de l’université Paris Sud

  • Santé publique et épidémiologie : quel impact sur les hommes ?

    La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées sont organiques mais aussi sociales. Elles touchent l’organe le plus complexe, le cerveau, pour lequel notre connaissance reste encore parcellaire. La progression de ces maladies est étroitement liée à l’âge. Ces trois éléments vont avoir des conséquences sur nos populations que les épidémiologistes ont déjà commencé à modéliser.

    Publié le : 25/11/2013 | Auteur : Philippe Amouyel, Professeur d'épidémiologie et de santé publique, directeur de l'UMR 744 Inserm -- université Lille 2 -- Institut Pasteur de Lille et du Laboratoire d'excellence DISTALZ, directeur général de la Fondation de coopération scientifique Plan Alzheimer

  • Le négatif est-il le ferment du positif ?

    Quel effets le basculement de la notion de progrès, aujourd'hui relativisée par la pensée post-moderne, peut-il avoir sur les relations entre la science et la société ?

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Étienne Klein, Directeur de recherches au CEA