Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 24.
  • L’attention portée aux personnes dans l’incapacité de consentir

    "Bien évidemment il ne saurait être acceptable qu’au prétexte de la vulnérabilité et d’une accessibilité aléatoire au consentement éclairé, certaines maladies soient exclues de la recherche et des espoirs d’avenir qu’elle porte. Pourtant la plus grande vigilance s’impose tant les tentations sont nombreuses de dévier de la droiture : intérêts financiers qu’il ne faut pas avoir la naïveté d’occulter, mais aussi espérance de laisser son nom à la postérité comme le découvreur d’un traitement révolutionnant l’histoire d’une maladie, inhérente à l’orgueil de certains…. "

    Publié le : 29/07/2014 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Maladie neurodégénérative, pour une continuité de l'identité

    Entretien réalisé par Patrice Dubosc, documentariste, Espace éthique/Ile-de-France

    Publié le : 15/06/2015 | Auteur : Jean-Luc Noël, Psychologue clinicien, Paris

  • L’identité à l’épreuve du temps

    "La perte de confiance en soi peut être profonde lorsque l’on présente une altération cognitive, notamment mnésique ou langagière, que l’on devient dépendant et que l’on voit son autonomie mise en péril avec une perte des capacités de prise de décision, des capacités de jugement. La précarité sociale, professionnelle, familiale induite par ces symptômes est très invalidante, venant là encore modifier la propre image de sa place dans la société."

    Publié le : 11/09/2014 | Auteur : Pierre Krolak-Salmon, Neurologue, gériatre, CMRR, CHU de Lyon, université Claude Bernard Lyon 1, Centre des Neurosciences de Lyon - INSERM U1048-CNRS5292

  • Éthique et impact des mots sur la personne atteinte d'Alzheimer et son aidant familial

    "L'Éthique, science de la Morale, s'enseigne depuis l'Antiquité en philosophie, sociologie, psychologie, médecine, autant de « voies » qui indiquent à l'homme un chemin vers moins de souffrance, sinon davantage de bonheur. Quand celle-ci fait défaut, elle est cruellement ressentie, en creux. J'ai choisi quelques mots parmi d'autres pour illustrer ce propos, toujours à partir d'entretiens proposés à des familles concernées par la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée."

    Publié le : 03/03/2014 | Auteur : Claire Demerliac, Association Alzheimer, Le Havre Pays de Caux

  • Le placement de la personne âgée en institution

    Dossier thématique suite à la réunion du groupe de travail

    Publié le : 10/01/1999 | Auteur : Groupe Miramion / Espace éthique/IDF

  • Temps du "placement" : Le tragique de l’indécidable

    "Quand on ne peut ni ne peut : « je ne peux te garder à la maison, mais je ne peux me décider à ‘’te placer’’ », on se situe dans le tragique de l’indécidable. Or les faits sont là : perte d’autonomie, troubles des fonctions cognitives, mise en danger par des chutes ou des errances ; l’impossibilité du maintien au domicile s’impose dans une brutalité temporelle qui est celle de l’urgence."

    Publié le : 23/01/2014 | Auteur : Véronique Lefebvre des Noettes, Psychiatre du sujet âgé, docteure en philosophie pratique et éthique médicale

  • T comme technologie

    Transcription de l'intervention d'Armelle Debru au colloque des 2 et 3 décembre 2011, Maladie d'Alzheimer et nouvelles technologies. Cette intervention fait le point sur les implications d'éthique et d'usage des mots du domaine technologie : télé-médecine ou télé-surveillance, quelle place pour une prise en charge éthique ?

    Publié le : 02/12/2011 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Alzheimer et malades jeunes - Approches et enjeux éthiques

    Colloque organisé en partenariat avec le Centre référent malades jeunes de Lille, le 7 juin 2011 à l'Université catholique de Lille

    Publié le : 07/07/2011 | Auteur : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer

  • Entre hypothèses de recherche et données scientifiques avérées

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Bruno Dubois, Professeur de neurologie, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP, directeur de l’Institut de la mémoire et de la maladie d’Alzheimer, président de la Fédération nationale des Centres mémoires des CMRR

  • Quand et comment informer le patient ? Modalités juridiques

    L’information du malade constitue la base de la relation de confiance entre le patient et le professionnel de santé. C’est aussi un droit fondamental dont la mise en oeuvre est rendue difficile par différentes contraintes. Enfin, l’application de ce droit par les juges évolue, permettant l’identification de préjudices spécifiques comme l’impossibilité de se préparer à une intervention. Dans ces conditions, quelle place accorder à l’information dans la relation avec une personne atteinte par la maladie d’Alzheimer ?

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Benjamin Pitcho, Avocat à la Cour (Paris), maître de conférences en droit privé, université Paris 8, membre du Comité de pilotage de l’Espace éthique Alzheimer

  • Pages