Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 51.
  • Défense et illustration de l'éthique

    "C’est précisément parce que nous tenons l'éthique pour beaucoup plus qu’une mode et beaucoup mieux qu’un ornement que nous voudrions ici la défendre, et tenter d’en dire la belle nécessité. Conçue comme vigilance, comme aiguillon, comme inquiétude l’éthique ne nous paraît pas comme chose extérieure au soin mais comme son âme même."

    Publié le : 12/02/2014 | Auteur : Eric Fiat, Maître de conférences en philosophie, université Paris Est Marne-la-Vallée

  • A propos de la dévalorisation par les mots dans la maladie d'Alzheimer

    A la question de savoir si nous avons tendance à utiliser des termes plutôt négatifs, dévalorisants, dans le cadre de l’Alzheimer, plus que dans d’autres circonstances, la réponse est oui. On s’intéressera moins aux usages particuliers dans le cadre du soin, qui peuvent aller de la familiarité excessive à la violence verbale, qu’aux connotations contenues dans le langage officiel lui même, administratif ou médical: c’est-à-dire celui où n’intervient pas une intention personnelle, une réaction affective ou autre.

    Publié le : 03/03/2014 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Du procès au code de Nuremberg : principes de l’éthique biomédicale

    L’importance du Code de Nuremberg conçu pour juger les crimes commis par des médecins sur des déportés tient à ce qu’il a constitué le point de départ de la prise de conscience des dangers des progrès de la science avec les dérives qu’elle peut susciter, et de la nécessité de l’encadrer par un certain nombre de règles.

    Publié le : 19/05/2014 | Auteur : Bruno Halioua, Inserm, Département de recherche en éthique Université Paris-Sud-Paris-Saclay, auteur de Le procès des médecins de Nuremberg, Toulouse, érès, 2018 (réédition)

  • Production de soins et financements

    Dossier thématique suite à la réunion du groupe de travail

    Publié le : 09/01/1998 | Auteur : Groupe Miramion / Espace éthique/IDF

  • Le légal et le moral

    Dossier thématique suite à la réunion du groupe de travail

    Publié le : 08/01/1996 | Auteur : Groupe Miramion / Espace éthique/IDF

  • Des proches de substitution

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Etienne Hervieux, Directeur de l'accompagnement des personnes malades, Association Les petits frères des pauvres

  • Quelques considérations sur la notion de qualité de vie

    La qualité de vie représente une notion très vague et en même temps individuelle faisant référence aux valeurs culturelles, religieuses, sociales, familiales, en d’autres termes à toutes les composantes d’un individu. Mon propos n’est pas d’essayer de la définir mais de m’intéresser concrètement à la qualité de la vie des patients hospitalisés, c’est-à-dire de réfléchir à des situations paradoxales du point de vue des patients et du point de vue des soignants.

    Publié le : 24/06/2013 | Auteur : Marie-Agnès Desbordes, Cadre supérieur infirmier, hôpital Raymond Poincaré, Groupe de réflexion éthique Raymond Poincaré

  • Déclaration sur les droits du patient

    La relation médecin-patient-société a ces derniers temps connu des changements importants. Si le médecin doit continuer à agir selon sa conscience et dans le meilleur intérêt du patient, il devra également faire son possible pour garantir autonomie et justice au patient. La déclaration suivante présente quelques-uns des droits de principes du patient que la profession médicale approuve et soutient.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Association médicale mondiale

  • Déclaration de Copenhague

    Déclaration de Copenhague, publiée à l'issue du Sommet mondial pour le développement social (1995)

    Publié le : 17/06/1995 | Auteur : Organisation des Nations Unies

  • La médecine envahie par la technologie

    Au-delà de l'éthique, la bioéthique s'interroge sur la crainte que les découvertes révolutionnaires de la biologie moderne ne conduisent à une sorte de " Hiroshima cellulaire ", s'attaquant à l'individu pour le transformer pour altérer la forme humaine dont nous avons reçu l'héritage. Notre monde, dominé par la rationalité techno-scientifique est en droit de s'interroger sur la démesure humaine qui suscite un intarissable élan vers un monde moderne que l'on croit meilleur malgré une belle série de catastrophes.

    Publié le : 19/06/2003 | Auteur : Herbert Geschwind, Professeur, cardiologue, département d'enseignement et de recherche en éthique médicale, Faculté de médecine, Université de Paris XII Val-de-Marne - Créteil

  • Pages