Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 103.
  • Le naturalisme moral à l’épreuve des biotechnologies

    A travers l’émergence des biotechnologies, ce serait l’identité même de l’espèce humaine qui pourrait être mise en péril. Comment faire la part la part des choses, au sein discours bio-catastrophiste, entre le fantasme irrationnel et la critique légitime ?

    Publié le : 04/04/2008 | Auteur : Jérôme Ravat, Professeur agrégé de philosophie, Université Paris IV

  • Éthique de la recherche en psychiatrie

    Exposé et réflexion autour des principaux principes de l'éthique de la recherche dans le domaine psychiatrique : consentement volontaire, libre et éclairé de la personne, lien entre l'individualisation de l'éthique et l'anonymisation des protocoles de recherche...

    Publié le : 10/03/2009 | Auteur : Jean-Marie Danion, Chef du service de psychiatrie, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et Directeur de l’unité INSERM 666 « Physiopathologie et psychopathologie cognitive de la schizophrénie »

  • Territoire inconnu : Que souhaiter pour 2012 ?

    Publié le : 14/03/2012 | Auteur : Patrick Lagadec, Directeur de recherche à l’École polytechnique (Département d’économie), membre de l’Académie des technologies, spécialiste des crises non conventionnelles

  • Bioéthique : pour un nouveau modèle de la responsabilité

    Publié le : 09/05/2011 | Auteur : Jean-Louis Lorrain, Médecin et sénateur

  • Le statut de la preuve face à l'Evidence Based Medecine (EBM)

    Intervention donnée dans le cadre des formations de l'Espace éthique/AP-HP

    Publié le : 01/08/2013 | Auteur : Elie Azria, Gynécologue obstétricien, GH Bichat-Claude Bernard, AP-HP, Docteur en éthique médicale, EA 1610

  • Éthique et intégrité scientifique

    Au cours de la dernière décennie, les institutions académiques et de recherche en Europe ont pris conscience de l'importance d'encourager le respect des règles propres à l'intégrité scientifique. Cette intervention vise à présenter ce processus croissant de promotion d'une conduite éthique dans la recherche scientifique et à réfléchir à sa portée. En s'appuyant sur un certain nombre de cas d'inconduite scientifique qui ont eu lieu ces dernières années dans plusieurs pays, on cherchera à spécifier les principes qui devraient gouverner les travaux de recherche.

    Publié le : 21/08/2013 | Auteur : Roberto Andorno, Docteur en droit, chercheur à l'Université de Zurich. Ancien membre du Comité international de bioéthique de l'UNESCO

  • Penser les neurosciences

    Par les avancées qu’elles permettent d’envisager dans la compréhension de la pensée, des comportements et des maladies du cerveau, mais également dans les pratiques notamment chirurgicales qui rendent possible la régulation de certains dysfonctionnements, les neurosciences interrogent la société du fait de leurs capacités d’intervention. Ce champ expérimental à tant d’égards inédits, fascine, intrigue et inquiète.

    Publié le : 21/08/2013 | Auteur : Arnaud Cachia, Maître de conférences en neurosciences, université Paris Descartes

  • De la responsabilité éthique du scientifique

    "Science et éthique se heurtent à des difficultés récurrentes de conjugaison. Non seulement la première n'est pas moralement neutre mais elle inclut dans son fonctionnement une éthique voire une métaphysique. C'est ce que nous tenterons de décrypter dans un premier temps afin de délimiter la responsabilité éthique du scientifique."

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Dominique Vermersch, Professeur Agrocampus Ouest, Recteur de l’université catholique de l’ouest

  • Les nano-biotechnologies en médecine : Questions éthiques

    Une nouvelle bio-ingénierie basée sur les nano-biotechnologies se développe depuis quelques années, avec des perspectives intéressantes pour la médecine (nanomédicaments vectorisés par exemple). Quelles en sont les implications éthiques ?

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Thierry Magnin, Professeur des universités, responsable du groupe de recherche « Épistémologie et éthique des sciences et technologies », université catholique de Lyon

  • Le négatif est-il le ferment du positif ?

    Quel effets le basculement de la notion de progrès, aujourd'hui relativisée par la pensée post-moderne, peut-il avoir sur les relations entre la science et la société ?

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Étienne Klein, Directeur de recherches au CEA

  • Pages