Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 15.
  • Mourir en gériatrie à l’hôpital ?

    "Les services de gériatrie sont particulièrement concernés par les situations de fin de vie, que ce soit en court séjour, en soins de suite ou en soins de longue durée. Dans ces unités, les médecins et les soignants font de leur mieux pour accompagner les personnes en fin de vie, en évitant les souffrances et l’acharnement thérapeutique."

    Publié le : 04/02/2015 | Auteur : Christophe Trivalle, Médecin gériatre, CHU de Bicêtre, AP-HP

  • Fin de vie, les vérités du soins

    Un dossier spécial, fruit des meilleures compétence, en conclusion de deux années de concertation nationale sur la fin de vie de décembre 2014

    Publié le : 09/12/2014

  • Une fin de vie invisible : les personnes adultes handicapées en établissement

    Rapport d'étude de l'Observatoire national de la fin de vie

    Publié le : 06/11/2013 | Auteur : Observatoire national de la fin de vie

  • Fins de vie : En débattre

    Colloque organisé par l'Espace éthique/AP-HP et la SFAP le mercredi 27 mars 2013

    Publié le : 12/12/2013 | Auteur : Société Française d'Accompagnement et de soins palliatifs (SFAP) / Espace éthique/IDF

  • Un idéal de justice sociale

    L'auteur, rapporteur du projet de loi du 11 mai 1999 visant à garantir l'accès aux soins palliatifs, présente l'esprit de cette loi en l'inscrivant dans un contexte historique de changement des habitudes et pratiques.

    Publié le : 06/08/2003 | Auteur : Jean-Jacques Denis, Médecin, biologiste, Député de Meurthe-et-Moselle, rapporteur de la loi visant à garantir l’accès aux soins palliatifs

  • Euthanasie et sédation : de la maîtrise à la compréhension

    Désolidariser la demande d’euthanasie ou la sédation d’une réflexion globale sur la fin de vie conduit inéluctablement à un excès de simplification. Réduire cette réflexion, refuser d’entrer dans ses méandres, ses contradictions, ses implications historiques, sociales, morales, conduit rapidement à valider des attitudes contestables. L’objet de notre propos vise à présenter au médecin quelques bases permettant de mieux appréhender les problématiques de la fin de vie, selon une approche de médecine palliative. Introductif, à défaut de fournir des réponses définitives, il invite le lecteur à poursuivre sa réflexion.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Michèle-Hélène Salamagne, Médecin, ancien responsable d’une unité de soins palliatifs / Sylvain Pourchet, Médecin (Paris), ancien responsable de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) et du Diplôme Universitaire d’accompagnement et soins palliatifs de l’université Paris Sud

  • L'homme face à la mort : à propos de ses passions démesurées

    Le deuil comme "bagarre" sans concession entre pulsions de mort et pulsions de vie, bagarre entre le renoncement apaisant de la mort et cette vie tumultueuse où le sublime côtoie la souffrance, où le bien et le mal marchent main dans la main, où nos passions nous feraient perdre la raison, pour mieux la retrouver ensuite

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Véronique Rouette-Normand, Kinésithérapeute, Bondy, auteur de Urgence absolue. Ultime combat pour la vie, Éditions Vuibert

  • Jusqu’au terme de la vie - Le devoir de confiance

    Publié le : 16/02/2010 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • La bonne mort en urgence

    Publié le : 19/04/2011 | Auteur : Claire-Marie Le Huu-Etchecopar, Infirmière, unité de soins de support, Bruxelles

  • Les soignants seront-ils les nouveaux acteurs des rites funéraires ?

    "En cinquante ans, la mort est devenue un cauchemar que l'on chasse en vain, encore est-elle admise dans la lucarne télévisuelle, mais là, il s'agit des autres, très loin… Réapprendre à accepter la mort, voilà peut-être une idée à saisir au pied de la lettre : on peut parler de la mort dès l'école maternelle, quand les enfants se tirent dessus en pointant le doigt…"

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marie-Frédérique Bacqué, maître de conférences à l'Université de Lille 3, psychologue àl'Association Vivre son deuil

  • Pages