Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 26.
  • Tolérance : brèves remarques sémantiques et politiques

    Armelle Debru propose un éclairage étymologique et philosophique sur la notion de tolérance. Elle souligne le caractère politique de la frontière mouvante entre le tolérable et l’intolérable, lié à la question de qui donne le droit de s’exprimer en termes de tolérance et d’intolérance.

    Publié le : 30/03/2016 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • « Vivre mieux, vivre vieux »

    Discours donné lors du Forum public CRSA, Agence régionale de santé d’Ile-de-France, HEGP, 19 janvier 2016

    Publié le : 22/01/2016 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Le sens des mots : Artificiel

    "Mais concernant la vie, où passe la frontière entre l’artifice accepté et même souhaité parce que bénéfique, et un autre, négatif, rejeté et même condamnable ? Est-ce l’idée d’un maintien de notre vie qui échapperait aux normes et aux conditions naturelles, factice en quelque sorte, et qui deviendrait exclusivement dépendant d’une machinerie qu’on ne pourrait plus arrêter une fois mise en place ?"

    Publié le : 06/10/2015 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Le sens du soin : faire vivre une démocratie sensible

    "Le sens du soin serait-il de devenir un modèle de société ? Faut-il politiser notre questionnement, en faire l’interrogation d’une société toute entière sur le sort réservé aux fragiles, et ce, qu’ils soient accueillis en centre pour demandeurs d’asile, en unité pour patients en état végétatif chronique, ou bien encore à Pôle Emploi ?"

    Publié le : 06/01/2016 | Auteur : Alice Casagrande, Directrice formation et vie associative FEHAP

  • « Il y a des morts à chaque fois que les mots deviennent petits »

    "Aujourd’hui, la puissance dévastatrice du verbe de certains lobbies, relayée à longueur de journaux télévisés et de débats orientés, dans un magma de mots confus et petits où se retrouvent des termes ambigus que chacun évite soigneusement d’expliciter, a fait son œuvre. Celles et ceux qui accompagnent l’être aimé dont la vie est suspendue à la compétence médicale et à l’usage d’appareils, ne savent plus si cette compétence sera mise au service de la vie ou de la « mort douce » dans un sommeil dit prolongé"

    Publié le : 19/01/2015 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Sédation, la confusion des approches

    "Si notre société souhaite légaliser l’euthanasie ou le suicide assisté il est nécessaire de distinguer clairement ces actes d’une pratique médicale. À ne pas oser légiférer sur l’euthanasie et à vouloir trouver un consensus en recourant à la sédation, on amène de la confusion entre une action médicale à visée soignante et un moyen utilisé pour provoquer ou accélérer la mort."

    Publié le : 05/02/2015 | Auteur : Véronique Blanchet, Médecin, Unité mobile de soins palliatifs, hôpital Saint-Louis, AP-HP

  • D comme dépendance

    "Dans le champ médico-social, où elle s'est introduite depuis plusieurs décennies au fil des rapports et des mesures bienfaisantes, la notion de dépendance prend une autre nature, un peu étrange et ambiguë, à la charnière entre le langage des valeurs et celui de l'administration."

    Publié le : 19/02/2011 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • L’alibi éthique des mots

    "Le pouvoir qui se revêt de l’éthique est un contresens. L’éthique, c’est n’est pas être nulle part, ce n’est pas ne pas avoir de convictions, c’est remettre en question à la lumière de l’autre ce qui est en jeu dans son propre pouvoir par rapport à ses convictions."

    Publié le : 11/02/2014 | Auteur : Didier Sicard, Président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique

  • A comme... accès

    "Accès aux soins", "accès au dossier médical", "accès aux origines"… Le droit a multiplié la mention d’ "accès" souhaités ou même aménagés, sans pour autant que le but semble atteint. Pour éclaircir ce décalage, arrêtons-nous quelques instants sur la notion même d’"accès".

    Publié le : 03/03/2011 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Annoncer, informer, communiquer : le sens des mots

    Que nous disent-ils de l’annonce, ces trois mots ? Même si cette dernière fait l’objet d’une récente attention, notre langage conserve les autres, nous mettant à l’abri d’une illusoire simplification. À les suivre tour à tour, on s’aperçoit que chacun trace, pour une tâche qui a l’air identique, des chemins très différents.

    Publié le : 03/03/2014 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Pages