Vous affichez les résultats de 1 à 2 sur un total de 2.
  • Encadrer l’engagement : des limites subies aux limites réfléchies

    S’inspirant de son expérience comme infirmière à domicile, Catherine de Brabois pose simultanément la question de savoir jusqu’où l’engagement peut aller et jusqu’où il doit aller. Dans un contexte socioéconomique qui ne légitime plus que les activités tarifables et valorise surtout l’autonomie du patient, comment donner la possibilité au soignant de s’investir dans son activité de soin par-delà le simple geste dicté par le protocole ?

    Publié le : 01/03/2016 | Auteur : Catherine de Brabois, Directrice de SSIAD, Paris, doctorante, Espace éthique/IDF, université Paris Sud

  • Position soignante

    "Le rôle du soignant doit rester actif et non passif : serait-ce un simple rôle d’exécutant irresponsable ? Ce n’est qu’au prix d’une considération grandissante de la qualité de l’acte prescrit et effectué que le professionnel devrait engager toute sa responsabilité."

    Publié le : 27/09/2013 | Auteur : Catherine Rosier, Infirmière / Catherine Laplace, Infirmière retraitée de l’assistance publique, diplômée Espace éthique/AP-HP – Département de recherche en éthique, université Paris-Sud