Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 20.
  • Les tests génétiques peuvent-ils conduire à l'eugénisme ?

    Réflexion autour de la notion d'eugénisme et de ses limites, à travers notamment un commentaire du philosophe et bioéthicien Glenn McGee.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : David Smadja, Professeur de philosophie à l’Espace éthique, AP-HP

  • Génétique, politique et législation

    Les tests génétiques réunissent tous les facteurs soulignants les conflits, les contradictions et donc la difficulté de tracer de nouvelles frontières à notre humanité. Ce texte d'ouverture vise par conséquent à interroger la médecine, la santé publique et la société pour tenter de mesurer l'ampleur de la tâche du législateur.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Jean-François Mattei, Professeur de pédiatrie et de génétique médicale, député des Bouches-du-Rhône

  • Réflexions sur la tentation de créer un droit à choisir sa mort

    Publié le : 10/02/2011 | Auteur : Alexis Burnod, Médecin urgentiste / Bernard Devalois, Médecin responsable de l’unité de soins palliatifs, centre hospitalier de Pontoise

  • Augmenter la puissance d’exister en fin de vie, ou comment préserver la dignité du mourant

    Provoquer la mort d’autrui, fût-ce à sa demande, ne lui rend pas sa dignité. Comment rendre quelque chose à quelqu’un qui n’existe plus ? De la même façon, pourquoi euthanasier une personne si sa fin de vie est digne encore d’être vécue ? Parce qu’elle le demande, dira-t-on, et qu’elle veut absolument éviter qu’elle ne devienne indigne. Mais quelles sont les limites de ce raisonnement ?

    Publié le : 10/01/2012 | Auteur : Eric Fourneret, Docteur en philosophie

  • Respecter la personne malade

    "Traiter un malade en être humain est plus facile à envisager qu'à mettre en pratique jour après jour. Or, c'est dans la gestion de leur vie quotidienne que les malades sont les plus perturbés. Ils perdent en effet tout ce qui fonde habituellement leur identité — leurs statuts sociaux conférés par leur état civil, leur profession, leur appartenance à différents groupes —, pour endosser " l'identité maladie " qui envahit tout leur champ spatial, temporel, et relationnel."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Thierry Amouroux, Président de la Confédération française de l'encadrement CFE-CGC, Fédération française santé et action sociale de l'AP-HP, diplômé de l'Institut éthique et soins hospitaliers

  • L'originalité du débat belge sur l'euthanasie

    Retour sur le débat autour de la légalisation de l'euthanasie en Belgique, avec un exposé des différentes positions et arguments politiques, sociétaux, culturels, religieux ou philosophiques

    Publié le : 06/08/2003 | Auteur : Mylène Botbol-Baum, Professeure de philosophie et bioéthique, facultés de Médecine et des Sciences Philosophiques et Professeure à l'Unité d'éthique biomédicale UCL (Université Catholique de Louvain), Bruxelles

  • Comment (re)-mobiliser la société ? Le cas de la crise sanitaire

    Réflexion autour des conditions à la fois théoriques et concrètes d'une association plus grande de la population aux problèmes qui affectent toute la société, à travers l'exemple de la crise sanitaire.

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Benjamin Simmenauer, Professeur agrégé de philosophie, EA 1610 [Étude sur les sciences et les techniques - éthique, science, santé et société]

  • Maladie d'Alzheimer, métaphore de notre temps ?

    La maladie d’Alzheimer peut être regardée non comme un mythe mais comme une sorte de métaphore pour notre temps, une métaphore qui nous parlerait moins des malades que de nous-mêmes et de notre fonctionnement sociétal.

    Publié le : 09/05/2011 | Auteur : Michel Billé, Sociologue

  • Faire société - Alzheimer, dépendance et vulnérabilité

    Publié le : 16/11/2011 | Auteur : Roselyne Bachelot-Narquin, Ancienne Ministre de la Santé et des Sports

  • Éthique de la responsabilité, point de vue d’un père

    "Worou-Guillaume est né au Bénin, en pleine brousse, il y a cinq ans maintenant. Grossesse normale, pas de soucis particuliers, accouchement sans probléme. Beau bébé, parents heureux ! [...] Au fur et à mesure, les déficits de motricité prennent de l’importance, des regards évasifs, un manque de tonicité nous inquiètent."

    Publié le : 14/03/2012 | Auteur : Cédric Gicquel, Membre du groupe polyhandicap France/Espace éthique/AP-HP

  • Pages