Vous affichez les résultats de 1 à 9 sur un total de 9.
  • L’éthique du soin au cœur des petites choses

    "Ces petites choses, comme ils nous disent, on les dit petites car elles sont non visibles, non mesurables. On parle de choses, car elles ne sont pas nommées, elles ne sont pas prescrites. C’est un geste, une parole, un silence, un sourire, une présence… Ce qui permet au patient de se sentir propre, de se sentir vivant, de se reconnaître, de garder confiance…"

    Publié le : 20/02/2014 | Auteur : Marie-Claude Vallejo, Cadre de santé, CHU de Toulouse, doctorante au Département de recherche éthique, université Paris Sud, auteure de Une approche philosophique du soin. L’éthique au cœur des petites choses, éditions érès

  • Tenir compte de la dimension culturelle des affections, en psychopathologie de l’enfant

    Comment comprendre la dimension culturelle des troubles et affections psychologiques des migrants, à travers l'exemple de l'enfant.

    Publié le : 13/01/2010 | Auteur : Taïeb Ferradji, Ethnopsychiatre

  • Enquête nationale “DemandE” - Formuler une demande d’euthanasie en soins palliatifs

    Publié le : 16/11/2011 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Grands prématurés : enjeux éthiques de la décision en néonatologie

    "Doit-on laisser mourir les enfants nés très prématurément, sous prétexte qu'ils ont un risque de survivre handicapé ? Une telle abstention ne s'apparente-t-elle pas à un meurtre par omission ? Et si l'on fait ce choix, comment définir le niveau de risque, le niveau de handicap qui, a priori, autoriserait de ne rien tenter pour sauver ces nouveau-nés ? Peut-on laisser survivre malgré tout ces enfants, ou doit-on arrêter les soins qui leur sont prodigués, c'est-à-dire arrêter leur vie ?"

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Michel Dehan, Chef de service de pédiatrie et de réanimation néonatale, hôpital Antoine-Béclère, AP-HP

  • Affections mortelles et qualité de la prise en charge

    Le malade - homme tout à fait différent du bien portant parlant d'une éventuelle maladie qui pourrait l'atteindre -, voit le monde qui l'entoure s'effondrer. Il a besoin, et ceci tout médecin le sait pertinemment, de transférer sa maladie sur quelqu'un capable de la porter pour lui, avec lui.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marc Zerbib, Médecin, service d’urologie, hôpital Cochin

  • Liberté individuelle et responsabilités collectives dans la vaccination : approche éthique

    Publié le : 06/02/2012 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski, Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Ces gens dont l’âme et la chair sont blessées ont une grandeur.

    Les personnes polyhandicapée et infirme motrices cérébrales (IMC) : personne humaine ou personne hypothétique ? L'auteur aborde les aspects sociologiques de la question.

    Publié le : 06/02/2012 | Auteur : Michel Billé, Sociologue

  • Ne jamais abandonner l’espoir que porte un combat

    Entre témoignage, réflexion et méditation se pose la question de la condition d'Homme touché par la maladie grave et la souffrance. Comment donner l'espérance à autrui, comment rester fidèle à un combat de vie ?

    Publié le : 08/04/2009 | Auteur : Gabriel Gomis, Juriste, étudiant en master, Espace éthique/AP-HP

  • Principes du système de santé européen : aspects éthiques

    Une étude des principaux systèmes de valeurs sous-tendant les systèmes de santé européen, de leurs fonctionnements et de leur influence sur les choix éthiques.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Michel Baur, Chargé de mission, cabinet du directeur général, AP-HP / Manuel Wolf, Conseiller technique du Directeur général, AP-HP