Vous affichez les résultats de 1 à 6 sur un total de 6.
  • Cahiers de l'Espace éthique n°2 : Big data et pratiques biomédiales

    Implications éthiques et sociétales dans la recherche, les traitements et le soin

    Publié le : 01/09/2015 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Les incertitudes liées à l’annonce anténatale

    "L’annonce est ici particulièrement lourde de conséquences puisque, à l’issue de certaines de nos découvertes, une vie sera maintenue ou interrompue. Nous sommes dans le contexte d’un savoir qui permet de prévenir et de décider. Il y a là une différence fondamentale entre, par exemple, « attendre » un enfant atteint de trisomie 21, et « avoir » un enfant atteint de trisomie 21."

    Publié le : 18/11/2005 | Auteur : Jean-Philippe Legros, Psychologue, psychanalyste, hôpital Saint-Vincent-de-Paul, AP-HP

  • Dépistage des anomalies fœtales : stratégies et limites

    Dans la majorité des grossesses, le risque d’anomalie fœtale est faible, en particulier chez les couples sans antécédent familial. Néanmoins, ces couples souhaitent généralement être informés, soit avant la conception, soit en tout début de grossesse, des différentes techniques de dépistage qui peuvent leur être proposées. Quelles sont ces méthodes et leurs limites ?

    Publié le : 07/08/2003 | Auteur : Jean-Paul Dommergues, Service de pédiatrie, CHU Bicêtre, AP-HP

  • Éthique et prévention

    "La prévention qui s’adresse, dans ses volets primaire et secondaire, à des personnes apparemment saines, s’inscrit comme un nouveau lien à l’autre, revêtant des formes originales d’échange et de regard. La prévenance et la proximité, premiers pré-requis de la démonstration et de la conviction, y sont deux éléments essentiels. La crédibilité de l’approche préventive repose sur celle de la société qui crée et entretient ce lien."

    Publié le : 11/07/2008 | Auteur : Jean-François Toussaint, Praticien hospitalier, Pôle imagerie et explorations fonctionnelles, Hôtel-Dieu, AP-HP

  • Droits des malades en fin de vie et neuroéthique

    Intervention du Professeur Louis Puybasset dans le cadre de la série d'auditions menée par l'Assemblée Nationale autour de l'"affaire Chantal Sébire". L'auteur y défend une position défavorable à une modification de la loi du 22 avril 2005, présente les spécificités des patients cérébrolésés dont il a la charge et, enfin, propose des pistes d'amélioration de la culture palliative en France.

    Publié le : 20/10/2008 | Auteur : Louis Puybasset, Professeur de médecine, Neuro-réanimation Chirurgicale Babinski, Département d'Anesthésie-Réanimation, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP, université Pierre et Marie Curie, Paris 6

  • Vulnérabilités ultimes : « lorsque la personne ne semble plus habiter son corps »

    Publié le : 10/02/2011 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93