Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 11.
  • Plan national d'Action de prévention de la perte d’autonomie

    Plan remis à Laurence ROSSIGNOL, secrétaire d‟Etat chargée de la famille, de l‟enfance, des personnes âgées et de l‟autonomie, fait suite au rapport « Anticiper pour une autonomie préservée : un enjeu de société » en septembre 2015

    Publié le : 29/09/2015 | Auteur : Ministère de la Santé

  • Conflits de conscience

    Dossier thématique suite à la réunion du groupe de travail

    Publié le : 27/01/1999 | Auteur : Groupe Miramion / Espace éthique/IDF

  • La tentation du risque zéro

    Dossier thématique suite à la réunion du groupe de travail

    Publié le : 09/01/1998 | Auteur : Groupe Miramion / Espace éthique/IDF

  • Déclaration sur les droits du patient

    La relation médecin-patient-société a ces derniers temps connu des changements importants. Si le médecin doit continuer à agir selon sa conscience et dans le meilleur intérêt du patient, il devra également faire son possible pour garantir autonomie et justice au patient. La déclaration suivante présente quelques-uns des droits de principes du patient que la profession médicale approuve et soutient.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Association médicale mondiale

  • Conduites éthiques dans la décision en hépato-gastro-entérologie

    Le patient d'aujourd'hui, mieux informé parce que souvent plus instruit que par le passé, et qui reste de plus en plus tard autonome et ambulatoire dans sa maladie, a-t-il la faculté de prendre seul la décision qui le concerne en hépato-gastro-entérologie ? Quelles questions le passage du paternalisme médical à l'autonomisme pose à cette spécialité ?

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Laurent Beaugerie, Gastro-entérologue, Praticien Hospitalier à l’AP-HP, Professeur des Universités à Paris 6, membre du Conseil National des Universités et vice-président de la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie

  • L'information sur la douleur communiquée aux enfants dans le cadre de la douleur chronique ou répétée

    Les pièges du déni de douleur sont encore à l'œuvre aujourd'hui chez les soignants comme d'ailleurs parfois chez les parents. Humiliation pour l'enfant de s'entendre dire : « C'est normal que tu aies mal… », phrase qui ignore et minimise la souffrance. On observe encore une conception qui a été qualifiée de “révisionniste” : « Ce n'est pas si grave ; ça ne fait pas si mal ; ce n'est rien ; c'est fini ; c'est un enfant douillet…»

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Elisabeth Fournier-Charrère, Médecin, Unité Douleur, Département de pédiatrie, CHU de Bicêtre / Jean-Paul Dommergues, Service de pédiatrie, CHU Bicêtre, AP-HP

  • Déclaration sur les directives pour l'amélioration continuelle de la qualité des soins de santé

    Déclaration traitant de l'obligation qu'à le médecin d'améliorer constamment ses compétences professionnelles et d'évaluer les méthodes qu'il utilise à cet effet

    Publié le : 17/06/1997 | Auteur : Association médicale mondiale

  • Hospitaliser sur demande d’un tiers ? Une mise à l’épreuve des valeurs éthiques du médecin

    "Les connaissances et l’expérience du praticien sont bien sûr en jeu dans la décision d'hospitalisation sur demande d'un tiers, mais il faut reconnaître aussi que les domaines d’ignorance du praticien le sont tout autant. Se poser la question de savoir avec quoi on délibère, c’est vouloir réduire les risques de décider avec des impressions alors qu’il serait peut-être possible de fonder l’acte sur une démarche plus argumentée.

    Publié le : 08/01/2007 | Auteur : Georges Berthon, Psychiatre, praticien hospitalier

  • L’exigence de soigner en psychiatrie

    Publié le : 26/09/2008 | Auteur : Sophie Rouillard, Cadre de santé, service de psychiatrie, Centre hospitalier Loire-Vendée-Océan, Challans (85), Département de recherche en éthique, Université Paris-Sud 11

  • Éthique et prévention

    "La prévention qui s’adresse, dans ses volets primaire et secondaire, à des personnes apparemment saines, s’inscrit comme un nouveau lien à l’autre, revêtant des formes originales d’échange et de regard. La prévenance et la proximité, premiers pré-requis de la démonstration et de la conviction, y sont deux éléments essentiels. La crédibilité de l’approche préventive repose sur celle de la société qui crée et entretient ce lien."

    Publié le : 11/07/2008 | Auteur : Jean-François Toussaint, Praticien hospitalier, Pôle imagerie et explorations fonctionnelles, Hôtel-Dieu, AP-HP

  • Pages