Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 187.
  • Une fin de vie aux urgences

    "Le grand chef jette un œil à monsieur T qui halète sur son brancard tandis que deux infirmières s’agitent autour de lui et que l’interne et moi achevons de pousser le brancard jusqu’à sa juste place. S’adressant un peu à tout le monde, le grand patron des urgences lance : « Mmm, à mon avis, celui-là, il ne passera pas la nuit. ». Voilà du diagnostic dans les règles de l’art."

    Publié le : 17/03/2017 | Auteur : Franck Rolland, Étudiant en 6ème année de médecine, faculté de médecine Paris-Sud / Paris-Saclay, président de l’association Les Penseurs de Plaies

  • Gouverner au résultat : Comment résister aux charmes de l'indifférence ?

    "La quantification est devenue un instrument de pouvoir dont la force tient à ce que le chiffre est paré des atours incontestables de l’objectivité et de la rationalité. Et la production de ce chiffre est le travail des systèmes d’information mis en place dans toutes les administrations d’Etat et qui sont alimentés par les données fournies par les techniques d’évaluation."

    Publié le : 15/12/2016 | Auteur : Albert Ogien, Sociologue, directeur de recherche au CNRS, CEMS-IMM EHESS

  • Rapport "Les arrêts et refus d'intervention dans les services d'aide et d'accompagnement à domicile"

    Étude des implications organisationnelles et éthiques des décisions d'arrêt et de refus des soins

    Publié le : 17/10/2016 | Auteur : Observatoire national des aides humaines

  • Le temps du « soin » ?

    Le soin et le prendre soin sont inscrits dans une relation duelle fondée sur la considération et la réciprocité entre le soignant et la personne vulnérable. À la suite des attentats traumatiques de novembre 2015, la relation de soin est à la fois le lieu de vie où l’on peut échanger et guérir, mais aussi le vecteur de valeurs d’humanité.

    Publié le : 09/03/2016 | Auteur : Pascale Gérardin, Psychologue clinicienne, CMRR Lorraine, CHU de Nancy

  • Encadrer l’engagement : des limites subies aux limites réfléchies

    S’inspirant de son expérience comme infirmière à domicile, Catherine de Brabois pose simultanément la question de savoir jusqu’où l’engagement peut aller et jusqu’où il doit aller. Dans un contexte socioéconomique qui ne légitime plus que les activités tarifables et valorise surtout l’autonomie du patient, comment donner la possibilité au soignant de s’investir dans son activité de soin par-delà le simple geste dicté par le protocole ?

    Publié le : 01/03/2016 | Auteur : Catherine de Brabois, Directrice de SSIAD, Paris, doctorante, Espace éthique/IDF, université Paris Sud

  • « Vivre mieux, vivre vieux »

    Discours donné lors du Forum public CRSA, Agence régionale de santé d’Ile-de-France, HEGP, 19 janvier 2016

    Publié le : 22/01/2016 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • La bientraitance dans l’hospitalisation privée : un soin qui crée la relation et donne du sens

    "Il existe évidemment un cercle vertueux entre de bonnes conditions d’exercice professionnel et des soins de qualité. De nombreuses initiatives sont prises autour du mieux-être au travail dans l’hospitalisation privée : mise en place d’actions ciblées (troubles musculo-squelettiques, prévention des risques psychosociaux), prévention de la pénibilité au travail par des études de postes, accompagnement de salariés en difficulté…"

    Publié le : 11/01/2016 | Auteur : Béatrice Noëllec, Conseillère, Fédération Hospitalière Privée

  • Pour une éthique concrète de la sollicitude

    "L’action des aidants contribue à soulager la vie des plus fragiles mais répond aussi à une réalité économique. Sans les aidants bénévoles, il faut le dire, le système de soin serait en bien plus forte difficulté."

    Publié le : 11/01/2016 | Auteur : Serge Guérin, Sociologue, professeur à l’INSEEC Paris

  • "Soigner, c’est une sorte d’œuvre que la sollicitude intelligente compose"

    "La négation des singularités, attachées à l'âge, au sexe, aux aptitudes, aux inclinations, aux origines, au milieu et aux circonstances de vie, au fonctionnement inégal de notre corps et de notre esprit, entrave la justice sociale, conçue en termes d’exigences d’équité."

    Publié le : 11/01/2016 | Auteur : Charles Gardou, Anthropologue, professeurs à l’Université Lyon 2

  • Laïcité et période festive dans les soins

    "Arrivée la fin de l’année l’établissement de santé où j’exerce, lieu de la prise en soin de l’accompagnement de l’enfant et de l’adulte polyhandicapé, célèbrent ces fêtes traditionnelles d’année en année. Au nom de quel principe, pourrions-nous priver de ce bonheur festif la personne en situation de polyhandicap ?"

    Publié le : 08/01/2016 | Auteur : Elisabeth Grimont-Rolland, Chef de service rééducation pédiatrique, Hôpital San Salvadour, AP-HP

  • Pages