Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 49.
  • Bioéthique : l’art de nous entendre les uns les autres

    Publié le : 12/06/2018 | Auteur : Françoise Kleltz-Drapeau, Professeur de philosophie, Espace éthique Île-de-France, Université Paris-Sud-Paris-Saclay

  • Déclaration universelle des droits de l’Homme : « le premier manifeste d’ordre éthique »

    "Une des idées fondamentale de la conception moderne des droits de l’Homme soutient donc que ces droits sont inhérents à notre humanité même. Mon humanité, ma dignité dépendent de celles que l’on reconnaît à tout Homme. Il importe d’avoir pleine conscience de cette interrelation, de cette solidarité. C’est ce qu’instituent les droits de l’Homme."

    Publié le : 15/11/2018 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Les revers de la société inclusive. Pour une logique de la non-exclusion

    "A vouloir ainsi inclure, les « déjà-inclus » risquent d’oublier qu’ils ne comprennent pas tout des « exclus ». Ils risquent d’oublier que ces derniers ne voudront pas – ou ne pourront pas – forcément vivre une vie similaire à la leur. [...] Le projet inclusif ne risque-t-il de mettre en échec ceux qui combattent pour la reconnaissance de leurs différences, ou de faire porter aux « récalcitrants » la responsabilité de leur exclusion ? Et l’on voit alors comment, curieusement, l’inclusion risque de produire de l’exclusion, en établissant une hiérarchie implicite entre les individus selon leur degré d’inclusion."

    Publié le : 11/12/2018 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc, Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Bioéthique : être créatif ensemble d’initiatives démocratiques

    "Que l’on ne se trompe, la société est mobilisée et réclame de s’approprier de nouveaux savoirs, avec un sens évident du bien commun et une conscience profonde de nos responsabilités au regard des générations futures. Je suis impressionné par l’adhésion du public rencontré au cours de nos débats. La mobilisation a été forte, et cette exigence doit être comprise et respectée. Il ne faudrait pas tromper les Français."

    Publié le : 12/04/2018 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Sortir du paternalisme bioéthique

    Dans la cadre de la révision de la loi relative à la bioéthique, qui aura lieu en 2018 et 2019, l'Espace éthique/IDF propose une série de textes, réflexions et expertises pour animer le débat public. Chaque intervention visera à éclairer un point, une perspective ou un enjeu des révisions de la loi. Cette septième contribution libre appelle à en finir avec une spécificité de la bioéthique française : son paternalisme.

    Publié le : 15/02/2018 | Auteur : Daniel Borrillo, Juriste

  • L’éthique est un bien commun : elle n’appartient à personne !

    "Bien souvent, le mot « éthique » est un drapeau, un tag, que l’on épingle sur des comportements ou des tablettes de chocolat. Ainsi fleurissent les « entreprises éthiques », les « algorithmes éthiques », ou autres « vacances éthiques ». Les footballeurs se voient attribuer pour leur bon comportement sur le terrain des « primes mensuelles d’éthique », comme si l’éthique pouvait servir à les responsabiliser alors qu’ils seraient considérés a priori comme irresponsables."

    Publié le : 14/12/2018 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc, Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ / Sébastien Claeys, Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Une fois encore, un infirmier s’est suicidé : les valeurs du soin doivent être reconnues

    Dans la nuit du 5 au 6 février 2017, un infirmier s’est suicidé à l’Hôpital européen Georges Pompidou.

    Publié le : 09/02/2017 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Vulnérabilité et fin de vie - Un an après la loi du 2 février 2016

    "La relation a priori asymétrique entre les soignants et le patient vulnérable en fin de vie ne doit pas évoluer vers un paternalisme contradictoire au respect de l’autonomie de la personne. Toutefois en ce domaine si singulier, si personnel, se prémunir de tout systématisme s’avère impératif."

    Publié le : 25/04/2017 | Auteur : Louis Malachane, Interne, Espace éthique Île-de-France

  • Penser ensemble les valeurs engagées de nos institutions

    "La démarche que nous proposons vise à susciter - ou du moins à aviver - une dynamique de la réflexion partagée. Elle est devenue indispensable à l’heure où la médicalisation ou « l’institutionnalisation », souvent par défaut, de questions de société tout autant qu’une approche essentiellement gestionnaire des choix, pourraient inciter à se désapproprier de la culture du soin comme de celle de l’accompagnement, et ce faisant à déserter le champ des valeurs et à renoncer aux responsabilités dont il nous faut être les garants."

    Publié le : 15/02/2017 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Défendre les valeurs démocratiques du soin

    "Les missions traditionnelles dévolues hier à l’hospitalité caritative doivent désormais se penser en termes d’urgence de la sollicitude publique, en des résolutions qui ne faiblissent pas lorsque des modèles imposés à marche forcée risquent de pervertir l’esprit même d’un investissement inconditionnel au service de l’autre, et de détourner les professionnels de leurs responsabilités."

    Publié le : 26/07/2017 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Pages