Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 212.
  • Réinventer l’approche éthique, une exigence politique pour 2019

    "Aux innovations qui bouleversent notre rapport au réel, le champ de nos responsabilités, nos systèmes de référence et qui accentuent les individualismes doit donc répondre une innovation éthique qui fait défaut. Il importe désormais d’inventer d’autres modes d’attention, de partages des savoirs et des expertises, de mobilisation et d’affirmation de nos choix comme de nos solidarités."

    Publié le : 07/01/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • L’éthique est un bien commun : elle n’appartient à personne !

    "Bien souvent, le mot « éthique » est un drapeau, un tag, que l’on épingle sur des comportements ou des tablettes de chocolat. Ainsi fleurissent les « entreprises éthiques », les « algorithmes éthiques », ou autres « vacances éthiques ». Les footballeurs se voient attribuer pour leur bon comportement sur le terrain des « primes mensuelles d’éthique », comme si l’éthique pouvait servir à les responsabiliser alors qu’ils seraient considérés a priori comme irresponsables."

    Publié le : 14/12/2018 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc, Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ / Sébastien Claeys, Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Les revers de la société inclusive. Pour une logique de la non-exclusion

    "A vouloir ainsi inclure, les « déjà-inclus » risquent d’oublier qu’ils ne comprennent pas tout des « exclus ». Ils risquent d’oublier que ces derniers ne voudront pas – ou ne pourront pas – forcément vivre une vie similaire à la leur. [...] Le projet inclusif ne risque-t-il de mettre en échec ceux qui combattent pour la reconnaissance de leurs différences, ou de faire porter aux « récalcitrants » la responsabilité de leur exclusion ? Et l’on voit alors comment, curieusement, l’inclusion risque de produire de l’exclusion, en établissant une hiérarchie implicite entre les individus selon leur degré d’inclusion."

    Publié le : 11/12/2018 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc, Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Déclaration universelle des droits de l’Homme : « le premier manifeste d’ordre éthique »

    "Une des idées fondamentale de la conception moderne des droits de l’Homme soutient donc que ces droits sont inhérents à notre humanité même. Mon humanité, ma dignité dépendent de celles que l’on reconnaît à tout Homme. Il importe d’avoir pleine conscience de cette interrelation, de cette solidarité. C’est ce qu’instituent les droits de l’Homme."

    Publié le : 15/11/2018 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Les territoires de santé au prisme de la vulnérabilité

    "Les équipes de l’ARS sont attendues dans une mission d’accompagnement au changement avec un appui méthodologique performant, de veille des outils technologiques favorables à l’évolution des métiers, de recommandation des systèmes d’information interopérables."

    Publié le : 30/10/2018 | Auteur : Corinne Bébin, Présidente de la Commission médico sociale de la CRSA Île-de-France, Maire-adjointe déléguée aux affaires sociale et à la santé, Versailles

  • Au lendemain de l'Université d'été 2018 : C’est ainsi que doivent désormais s’envisager nos responsabilités

    « Vivre l’instant présent, anticiper les instants futurs. » Quelques jours après avoir réunis à Biarritz plus de 700 personnes dans le cadre de notre 7ème Université d’été « Éthique, Alzheimer et maladies neuro-évolutives », le constat s’impose. La personne malade, les proches, l’ensemble des professionnels et des associatifs à leurs côtés partagent une nouvelle conception des valeurs d’engagement : elles sont inspirées par le souci de reconnaître et de respecter cette temporalité spécifique à chacun dans sa confrontation à la maladie.

    Publié le : 09/10/2018 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Alzheimer : ensemble contre les souffrances inutiles

    "Comment maintenir une relation, dès lors que les conditions mêmes de l’échange s’étiolent au point de se détourner de la parole et de renoncer à l’usage des mots pour tenter de dire ce qui ne sera plus compris ? Comment, pour un proche, accepter, dans l’impuissance à faire encore comprendre son amour et sa considération, l’incapacité d’épargner la personne de ce qui affecte son humanité même ?"

    Publié le : 24/09/2018 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Bioéthique : l’art de nous entendre les uns les autres

    Publié le : 12/06/2018 | Auteur : Françoise Kleltz-Drapeau, Professeur de philosophie, Espace éthique Île-de-France, Université Paris-Sud-Paris-Saclay

  • Maladie de Huntington et information de la parentèle

    "L'annonce que l'on est porteur de la mutation génétique responsable de la maladie de Huntington, dans le cadre de la consultation génétique, correspond à un profond bouleversement du point de vue personnel. Ajouter à cela le poids d'être obligé de transmettre cette information à sa parentèle charge la personne d'un fardeau supplémentaire considérable."

    Publié le : 05/06/2018 | Auteur : Comite inter-associatif Maladie de Huntington

  • Reconnaître la valeur politique de l’engagement des professionnels du Samu

    "Est-on conscient de ce qui est en jeu dans un temps d’écoute qui se doit d’identifier, à travers un échange contingenté par nombre de contraintes, la signification d’une urgence et de peser la responsabilité d’une décision ? Saisit-on ce à quoi confronte, des heures durant, cette disponibilité à l’autre qui exprime une plainte qui n’est pas que physiologique, une souffrance qu’accentue bien souvent le sentiment de solitude et d’abandon ?"

    Publié le : 28/05/2018 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Pages