Vous affichez les résultats de 1 à 1 sur un total de 1.
  • La mort, un tabou en temps ordinaire, une question centrale en cas de pandémie

    "Inconsciemment, ou consciemment pour faire du « politiquement correct », les autorités sont tentées de tronquer l’approche de la pandémie en ignorant les décès pour ne parler que de la maladie, de la prévention et du soin. Mais cette attitude aboutit à ignorer ce qui, justement, pourrait nous mettre dans la plus grande difficulté."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : François Michaud Nérard, Directeur général des Services funéraires - Ville de Paris, membre du Comité national d’éthique du funéraire, membre du Conseil national des opérations funéraires, vice-président de l’Union des professionnels du pôle funéraire public (UPPFP)