Vous affichez les résultats de 1 à 7 sur un total de 7.
  • Vol au-dessus d’un nid de coucou : Non aux normes et à la dépersonnalisation

    "Dans ce pavillon de Salem, filmé par Milos Forman, il serait tentant de chercher la sorcière….Toute habillée de blanc, elle est bien décidée à appliquer la règle, fut elle inepte ! Nous ne sommes pas très loin des UMD (unités pour malades difficiles), là où des malades, jugés très dangereux, dorment attachés dans des lits vissés au sol dans le dénuement le plus complet."

    Publié le : 29/08/2018 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Hôtel des deux mondes

    "Fort intéressé par la médecine, une discipline qu’il aurait pu faire sienne s’il n’avait exercé ses talents d’écriture, l’auteur endosse en quelque sorte la blouse blanche pour se transformer en médecin des âmes. Après tout n’est-il pas ce docteur S (interprété par Odile Cohen) qui semble présider aux destinées des passants transitant par ce no man’s land ? Mi-gardien des âmes, mi-médecin, mi philosophe, le docteur S orchestre leurs déplacements sans rien maîtriser. Est-elle usurpatrice, manipulée ou tout simplement impuissante ?"

    Publié le : 29/03/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Une conversation avec Eric-Emmanuel Schmitt, sur l'éthique, la philosophie et leurs ressemblances

    "Ainsi, jouer avec la temporalité, n’est-ce pas choisir la fiction avec cette possibilité infiniment renouvelée d’appuyer sur la touche rewind comme savent le faire nombre d’auteurs plus séduits par la fiction que par la réalité ? N’est-ce pas le premier dénominateur commun avec des patients qui se réfugient dans la fiction du fait de leur pathologie ?"

    Publié le : 24/09/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • "Votre maman" : Quand les rôles s’inversent

    "Pas d’effets de manche, pas de théories mais une justesse de ton et d’émotion qui résonne à l’oreille des proches et des familiers de cette pathologie Ainsi épurée, la relation entre cette mère malade qui ne reconnaît pas toujours son fils et cet aidant qui agit en gardien des intérêts de sa mère face à une institution qui ne sait qu’appliquer le règlement est saisissante de vérité."

    Publié le : 15/06/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Voltaire-Rousseau : Je est un autre

    Et si Voltaire et Rousseau s’étaient réellement rencontrés à Ferney pour échanger des amabilités qui d’ordinaire transitaient par le biais d’épigrammes et libels qui attisaient la curiosité de leurs contemporains, cela aurait pu ressembler à cette pièce imaginée par Jean- François Prévand qui mêle habilement intrigue policière et dispute philosophique, nous transportant du XVIII e siècle au XXIe grâce à des dialogues d’une acuité troublante.

    Publié le : 05/05/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • La chambre d’en face : La surprise de l’amour

    "En réaffirmant la suprématie des émotions comme sources de richesse chez un individu fut-il malade, le réalisateur Michael Noer convoque ces fameuses « capacités restantes » autour desquelles peut s’organiser une prise en charge personnalisée pour les malades atteints d’Alzheimer."

    Publié le : 11/01/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • "Réparer les vivants" : un cœur en partage

    Puissant et contrasté, le film de Katell Quillevéré, inspiré de l’ouvrage de Maylis de Kerangal, nous immerge dans l’insouciance de trois adolescents vite interrompue par un accident de voiture, dans lequel Simon perdra la vie, et dans la question du don d’organes posée à des proches accablés par la brutalité de cette disparition d’un enfant promis à un bel avenir.

    Publié le : 22/02/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle