Vous affichez les résultats de 1 à 1 sur un total de 1.
  • La décision face aux situations du grand âge

    "L'apport de la médecine palliative a été incontestablement majeur au cours de notre cheminement d'équipe. Parce que nous n'étions plus condamnés à choisir entre l'acharnement thérapeutique jusqu'au bout, le vide angoissant ou l'arrêt des soins avec les inévitables sentiments d'impuissance et de culpabilité qui s'y associent. Parce que nous avions enfin d'autres soins à proposer à ces patients en fin de vie. Parce que nous pouvions soulager leurs souffrances, celles de leur famille mais aussi la nôtre."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Renée Sebag-Lanoë, Chef de service de gérontologie et de soins palliatifs, hôpital Paul Brousse, AP-HP