Vous affichez les résultats de 1 à 8 sur un total de 8.
  • Essai de généalogie de la responsabilité

    "S’il est vrai, comme le propose le philosophe Hans Jonas, que le soin parental peut être tenu pour le « prototype » de la responsabilité, cette relation singulière mérite alors d’être analysée comme une possible source de l’éthique dans le monde du vivant : un lien à travers lequel la puissance, répondant d’une existence vulnérable, lui construit un habitat propice à sa survie et à son développement."

    Publié le : 21/08/2013 | Auteur : Roland Schaer, Philosophe, ancien directeur Sciences et Société, Cité des sciences et de l’industrie, enseignant Département de recherche en éthique, université Paris Sud.

  • Peut-on évaluer ce que la personne et ses proches veulent savoir ?

    Est-il possible d’évaluer l’exigence de vérité de façon simple et concrète, ainsi que la capacité des patients et de leurs proches à avoir compris l’information donnée et à prendre une décision ? Des variations interviennent nécessairement selon la précocité du diagnostic. Quels outils sont à notre disposition pour intervenir à juste escient ?

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Laurence Hugonot-Diener, Psychogériatre, Hôpital Broca, AP-HP, consultation mémoire CMRR Paris-Sud et à Mémorys (réseau Alzheimer du sud Parisien)

  • « Dites moi toute la vérité docteur »

    Qu'en est-il de la question du désir et de la possible vérité qui taraude la personne autant avant qu'après l'annonce diagnostique ? Question qui vient aussi interroger et mobiliser l'ensemble du système familial. Question qui habite ou qui hante les professionnels qui doivent y répondre car comme le dit Sigmund Freud : « La vérité se cache, elle ne se dit jamais toute. »

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Fabienne Ploskas, Psychologue clinicienne, Service de géronto-psychiatrie, Hôpital Bretonneau, AP-HP

  • Maladie d'Alzheimer : sur la susceptibilité génétique

    "L'implication de facteurs génétiques dans les maladies neurologiques dégénératives, dans les protéinopathies, et donc dans la maladie d'Alzheimer est un fait qui n'est plus discutable mais dire «implication de facteurs génétiques» ne veut pas dire maladie héréditaire."

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Philippe Amouyel, Professeur d'épidémiologie et de santé publique, directeur de l'UMR 744 Inserm -- université Lille 2 -- Institut Pasteur de Lille et du Laboratoire d'excellence DISTALZ, directeur général de la Fondation de coopération scientifique Plan Alzheimer

  • Maladie d'Alzheimer : « l'agir local »

    "L'accompagnement repose bien sûr sur la progression des connaissances, les moyens attribués et la mise au point des outils et organisations mais aussi sur leur mobilisation active, intelligente et personnalisée qui vise à maintenir le lien social pourtant fragilisé."

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Jacques Richir, Médecin généraliste, coordonnateur EHPAD, adjoint au Maire de Lille

  • Le partage des résultats de recherche

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : Jean Claude Ameisen, Professeur d’immunologie, université Paris 7, président du Comité consultatif national d’éthique

  • Découvertes inattendues au cours d’une recherche : éthique aux frontières de la recherche et du soin

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : Hervé Chneiweiss, Directeur de recherches au CNRS (DR1), neurobiologiste et neurologue, directeur du laboratoire «Plasticité Gliale» Inserm U752/ université Paris Descartes/Hôpital Sainte-Anne, Paris, Président du comité d’éthique de l’INSERM

  • Consentement éclairé, protection des personnes vulnérables : Le cas des donneurs vivants d'organes et de cellules

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : Emmanuelle Prada-Bordenave, Directrice générale de l'Agence de la biomédecine