Vous affichez les résultats de 1 à 7 sur un total de 7.
  • Savoir sur soi : droit de savoir, droit d'ignorer, droit de transmettre à qui ?

    Le désir de savoir, tout comme le désir d’ignorer, peut se faire entendre sous diverses formes, à différents moments, chez un même sujet. Il en est de notre responsabilité éthique de reconnaitre le caractère ambivalent et historique du sujet, afin d’accueillir les logiques subjectives à l’oeuvre chez les patients que nous rencontrons.

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Julie Lesueur, Psychologue clinicienne, service de clinique génétique et CMRR, CHRU de Lille

  • Une logique d'action interdisciplinaire

    Comment explorer les conditions de possibilité d’une réflexion éthique au sein des CMRR, en interaction avec les acteurs de la recherche et du soin et comme facteurs de liaison entre ces acteurs ?

    Publié le : 02/10/2013 | Auteur : Mathieu Ceccaldi, Chef de service de neurologie et neuropsychologie, Pôle de Neurosciences Cliniques, coordonnateur du CMRR PACA-Ouest

  • Diversité d'itinéraires, d'acteurs, de termes, de probabilités et de temporalités

    L’itinéraire des premiers signes aux étapes des investigations cliniques puis de l’annonce est censé réduire les incertitudes et permettre l’intégration du diagnostic. Toutefois le discours des familles témoigne d’incertitudes qui limitent la valeur du diagnostic et sa capacité à susciter l’adhésion aux offres de soins à venir. Il s’agit d’examiner, dans la diversité des itinéraires et des rencontres possibles, ce qui participe à ce phénomène.

    Publié le : 03/10/2013 | Auteur : Pascal Antoine, Professeur de psychopathologie, laboratoire URECA EA 1059, Labex DISTALZ, université Lille 3

  • Prise de décision en réunion de concertation pluridisciplinaire de cancérologie

    Les réunions de concertation pluridisciplinaires en cancérologie élaborent pour chaque patient un projet de soins en se basant sur les « référentiels » publiés par l'INCA ou les sociétés savantes. La décision finale revient au patient (loi relative aux droits du malade et à la qualité du système de santé) généralement non présent lors de la RCP, assisté et éclairé par son « médecin référent ».

    Publié le : 24/01/2014 | Auteur : Jean-Louis Misset, Professeur d'oncologie, université Paris 7,'EA 1610, université Paris Sud

  • Processus de décision, prise de décision collégiale

    "Le lien entre organisation du dialogue et structuration de la décision, dans un champ de décision complexe, pour lequel les enjeux, les problèmes principaux, les buts, etc. ne sont pas toujours données d'avance ou de manière évidente."

    Publié le : 24/01/2014 | Auteur : Emmanuel Picavet, Maître de conférence en philosophie politique, Université Paris I, Panthéon-Sorbonne

  • Consensus et confusion : l’expérience de la psychothérapie institutionnelle

    "Les évolutions récentes de la médecine dans nos sociétés conduisent à la promotion d’un mode de décision médicale plus collégial que par le passé. Ces décisions semblent se fonder à la fois sur des discours d’expertise et sur une dispersion de la responsabilité, avec le consensus comme horizon."

    Publié le : 27/01/2014 | Auteur : Aymeric Reyre, Psychiatre, service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent, de psychiatrie générale et addictologie, Hôpital Avicenne, AP-HP

  • Le sens des mots : "Équipe"

    Cette vidéo est extraite de l'Université d'été Alzheimer, éthique et société 2012.

    Publié le : 06/01/2017 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF