Vous affichez les résultats de 11 à 17 sur un total de 17.
  • La lettre de l'Espace éthique-AP/HP n°15-16-17-18

    Au sommaire : Alzheimer, approches transculturelles du soin, focus sur le dossier médical, les états végétatifs prolongés, les soins en prison...

    Publié le : 24/06/2013 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • De la dignité des soins psychiatriques

    "Laisser entendre que la contrainte en psychiatrie est la règle et le consentement l’exception, voilà qui renvoie à des pratiques stigmatisantes, autant pour les patients que pour les soignants."

    Publié le : 30/09/2013 | Auteur : Georges Berthon, Psychiatre, praticien hospitalier

  • La lettre de l'Espace éthique-AP/HP n°12-13-14

    Au sommaire : L'euthanasie en question, responsabilités de l'hôpital face aux précarités, l'éthique en milieu pénitentiaires, l'information des patients douloureux...

    Publié le : 24/06/2013 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • Statut juridique de la personne atteinte par la maladie d'Alzheimer placée en établissement

    Premier atelier de travail organisé par l'Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer en mars 2011, cette rencontre s'est attachée à mieux comprendre les enjeux nouveaux posés au droit par la maladie d'Alzheimer dans les domaines, par exemple, du consentement aux soins en établissement. Quel statut pour le consentement libre et éclairé chez la personne malade ?

    Publié le : 03/09/2011 | Auteur : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer

  • Éthique des pratiques de santé en milieu pénitentiaire

    "La relation entre le soignant et le patient porte les traces des contraintes carcérales. C'est en posant quelques questions essentielles que l'on peut comprendre les difficultés de l'exercice de la médecine en prison."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : C. Rostaing, Sociologue, Faculté d'anthropologie et de sociologie, Université Lumière Lyon II

  • Hospitaliser sur demande d’un tiers ? Une mise à l’épreuve des valeurs éthiques du médecin

    "Les connaissances et l’expérience du praticien sont bien sûr en jeu dans la décision d'hospitalisation sur demande d'un tiers, mais il faut reconnaître aussi que les domaines d’ignorance du praticien le sont tout autant. Se poser la question de savoir avec quoi on délibère, c’est vouloir réduire les risques de décider avec des impressions alors qu’il serait peut-être possible de fonder l’acte sur une démarche plus argumentée.

    Publié le : 08/01/2007 | Auteur : Georges Berthon, Psychiatre, praticien hospitalier

  • La construction de soins dans la schizophrénie

    Publié le : 26/09/2008 | Auteur : Aymeric Reyre, Psychiatre, service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent, de psychiatrie générale et addictologie, Hôpital Avicenne, AP-HP

  • Pages