Vous affichez les résultats de 21 à 30 sur un total de 45.
  • La valeur de l’humain

    "Rien n'est plus fragile et ne doit être plus préservée que la vie d'une personne qui ne peut être compensée par aucun bien matériel ou aucune richesse. Pourtant, lorsque seule la vie biologique persiste et que cette survie n'est obtenue que grâce au maintien artificiel des fonctions vitales, l'action médicale est-elle raisonnable ?"

    Publié le : 12/06/2009 | Auteur : Jean Léonetti, Médecin cardiologue, Député

  • Lanceurs d’alerte : la légitime vigilance des citoyens

    "En un mot, chaque fois qu’un lanceur d’alerte révèle un secret impliquant l’intérêt général, un même problème se pose : celui de la propriété sociale de l’information, c’est-à-dire qui a le droit de savoir quoi à quel sujet ?"

    Publié le : 24/03/2016 | Auteur : Albert Ogien, Sociologue, directeur de recherche au CNRS, CEMS-IMM EHESS

  • Laïcité et période festive dans les soins

    "Arrivée la fin de l’année l’établissement de santé où j’exerce, lieu de la prise en soin de l’accompagnement de l’enfant et de l’adulte polyhandicapé, célèbrent ces fêtes traditionnelles d’année en année. Au nom de quel principe, pourrions-nous priver de ce bonheur festif la personne en situation de polyhandicap ?"

    Publié le : 08/01/2016 | Auteur : Elisabeth Grimont-Rolland, Chef de service rééducation pédiatrique, Hôpital San Salvadour, AP-HP

  • Le sens du soin auprès des malades Alzheimer

    "Dans la confrontation avec la maladie d’Alzheimer le problème du sens prend une dimension ontologique, vitale. Pour le mari qui ne comprend ni où il se trouve, ni pourquoi il est là avec sa valise. Pour l’épouse épuisée, prise dans des conflits de loyauté et qui ne comprend pas pourquoi son mari n’a plus figure humaine. "

    Publié le : 18/12/2015 | Auteur : Véronique Lefebvre des Noettes, Psychiatre du sujet âgé, docteure en philosophie pratique et éthique médicale

  • Le sens du soin en gériatrie

    "Cette empathie doit être la même pour tous les malades, qu’ils soient riches ou pauvres, quels que soient leurs origines ou leurs religions, quels que soient leurs états de santé ou de dépendance, et quels que soient leurs troubles du comportement. C’est le propre de l’hôpital public républicain que de prendre-soin de tout le monde sans distinction, y compris des « méchants ». "

    Publié le : 06/01/2016 | Auteur : Christophe Trivalle, Médecin gériatre, CHU de Bicêtre, AP-HP

  • Le temps du « soin » ?

    Le soin et le prendre soin sont inscrits dans une relation duelle fondée sur la considération et la réciprocité entre le soignant et la personne vulnérable. À la suite des attentats traumatiques de novembre 2015, la relation de soin est à la fois le lieu de vie où l’on peut échanger et guérir, mais aussi le vecteur de valeurs d’humanité.

    Publié le : 09/03/2016 | Auteur : Pascale Gérardin, Psychologue clinicienne, CMRR Lorraine, CHU de Nancy

  • Les mots à poser sur nos valeurs

    "Bouleversées, attaquées, ces valeurs partagées ont plus que jamais, aujourd’hui, besoin de se traduire en actes : ainsi, chacun ouvre sa porte aux victimes durant les attentats, ainsi, on revendique l’esprit français comme acte de résistance face au terrorisme, ainsi, on nous appelle à être tous unis."

    Publié le : 09/12/2015 | Auteur : Franck Rolland, Étudiant en 6ème année de médecine, faculté de médecine Paris-Sud / Paris-Saclay, président de l’association Les Penseurs de Plaies

  • Lorsque les valeurs se confrontent au chaos

    "Il s’agit maintenant de redonner à chacun, citoyen soignant ou citoyen de tous les jours, l’envie de continuer à faire vivre ces valeurs, l’exigence d’être présent à l’autre chaque fois que nécessaire, dans l’ordinaire du quotidien."

    Publié le : 09/12/2015 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • L’hospitalité, incarner l’idée du soin

    "Le terme d'hospitalité peut paraître simple et éloigné du monde du soin, mais il porte cette idée de ne pas seulement croiser, ou recevoir un individu pour effectuer des gestes techniques, mais bien de l’accueillir en tant que personne marquée par une histoire, et des représentations."

    Publié le : 08/01/2016 | Auteur : Thibaud Haaser, Médecin radiothérapeute, CHU de Bordeaux ; doctorant au Département de recherche éthique, université Paris Sud

  • Nouveaux droits en faveur des personnes en fin de vie. Qu’en est-il des personnes qui ne seraient pas en capacité de les exercer ?

    "La loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie assure-t-elle la suprématie des droits des patients à imposer, face aux médecins, le respect de leurs volontés clairement exprimées, ou exonère-t-elle les médecins d’assumer leurs responsabilités"

    Publié le : 03/01/2017 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Pages