Vous affichez les résultats de 61 à 70 sur un total de 182.
  • Les soignants face aux demandes réitérées de mort

    Que signifient les demandes de mort réitérées adressées aux soignants, aux infirmières comme aux médecins ? Comment les comprendre et les prendre en charge, comment y répondre et d'où émanent-elles réellement ? De la société, de la personne elle-même, de la famille ou l'entourage, de l'équipe ou du soignant ?

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : René Schaerer, Unité de concertation et de recherche pour le traitement des affections cancéreuses, CHU de Grenoble

  • La contrainte économique peut-elle servir l'éthique?

    "Il y a généralement comme une indécence à parler d'éthique et d'argent (puisque l'économique, une fois débarrassé de ses habits théoriques, trouve sa réalité dans le financier). Encore plus quand l'éthique s'applique au champ médical. Ce qui est éthique, au fond, c'est de ne pas parler d'argent ou de faire comme si le problème d'argent ne se posait pas."

    Publié le : 19/06/2003 | Auteur : Christian Gilioli, Cadre soignant au pôle médecine du CHU Paul Brousse de Villejuif

  • Déclaration sur les directives pour l'amélioration continuelle de la qualité des soins de santé

    Déclaration traitant de l'obligation qu'à le médecin d'améliorer constamment ses compétences professionnelles et d'évaluer les méthodes qu'il utilise à cet effet

    Publié le : 17/06/1997 | Auteur : Association médicale mondiale

  • Servir nos aînés et leurs aidants

    Publié le : 16/11/2005 | Auteur : Alain Koskas, Psychologue clinicien, Président du Conseil scientifique de la « Fédération internationale des associations de personnes âgées », Membre de la Commission des droits de l’homme de la conférence des OING du Conseil de l’Europe

  • Mourir dans la rue

    Les « morts de la rue » sont ces personnes mortes d’avoir vécu à la rue, après un, deux ou dix ans de galère. Pour au moins les deux tiers, en 2008, ils sont morts dans la rue ou un abri précaire, les autres dans un hébergement, une chambre d’hôtel, à l’hôpital. Pourquoi ce caractère insolite pour une réalité qui est bien là, surtout sur le terrain dont il s’agit : la rue ?

    Publié le : 06/11/2009 | Auteur : Cécile Rocca, Collectif Les morts de la Rue Collectif Les Morts de la rue / Bernard Sarrazin, Collectif Les morts de la rue Collectif Les Morts de la rue

  • Les médecins contre un droit à la mort

    Publié le : 06/11/2009 | Auteur : Louis Puybasset, Professeur de médecine, Neuro-réanimation Chirurgicale Babinski, Département d'Anesthésie-Réanimation, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP, université Pierre et Marie Curie, Paris 6

  • Quel avenir, dans notre pays, pour les personnes vulnérables ?

    Publié le : 10/02/2011 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Ces soignants qui défendent le bien commun - Hommage à Robert Hugonot

    "Les règles en vigueur sont devenues celles que légitiment des idéologies utilitaristes faites de décisions brutales, du renoncement aux valeurs essentielles. C’est l’insécurité radicale dès lors que le lien de confiance ne peut plus être maintenu par l’expression d’une solidarité qui protège les plus vulnérables parmi nous d’un pire auxquels ils sont implacablement exposés."

    Publié le : 16/02/2010 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Réflexions sur la tentation de créer un droit à choisir sa mort

    Publié le : 10/02/2011 | Auteur : Alexis Burnod, Médecin urgentiste / Bernard Devalois, Médecin responsable de l’unité de soins palliatifs, centre hospitalier de Pontoise

  • Le problème difficile de l'attribution des greffons issus de patients décédés : exemple de la greffe de foie chez l'adulte

    Le nombre de candidats à une greffe hépatique n’a cessé d’augmenter, alors que le nombre de greffons n'a pas augmenté dans les mêmes proportions. Cette inadéquation pose la question d’une juste répartition de ce bien rare, une particularité de la greffe hépatique étant l'absence de suppléance artificielle.

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Serge Duperret, Praticien hospitalier, Service de réanimation chirurgicale, HCL, Lyon, docteur en éthique, Université Paris-Sud - Paris-Saclay

  • Pages