Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 43.
  • 50 ans de la Déclaration d’Helsinki

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • 70 ans du code de Nuremberg, ou l'irruption de la conscience bioéthique

    Captation de la soirée spéciale « 70 ans du code de Nuremberg, ou l'irruption de la conscience bioéthique » organisée le mardi 10 octobre au Ministère des Solidarités et de la Santé.

    Publié le : 30/10/2017 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • A comme... accès

    "Accès aux soins", "accès au dossier médical", "accès aux origines"… Le droit a multiplié la mention d’ "accès" souhaités ou même aménagés, sans pour autant que le but semble atteint. Pour éclaircir ce décalage, arrêtons-nous quelques instants sur la notion même d’"accès".

    Publié le : 03/03/2011 | Auteur : Armelle Debru, Professeur d’histoire de la médecine, université Paris Descartes, Espace éthique/IDF

  • Anticiper les devoirs créés par la possibilité d'un diagnostic plus précoce

    Si elle ne veut pas avoir systématiquement un temps de retard sur les avancées de la science, la réflexion éthique ne doit-elle pas essayer d’anticiper ces avancées ?

    Publié le : 20/09/2013 | Auteur : Fabrice Gzil, Responsable du Pôle Études et recherche, Fondation Médéric Alzheimer

  • Appeler chacun au questionnement éthique

    "La médecine ne saurait procéder de la seule volonté de puissance ou d’une logique unique de rentabilité, ni faire abstraction du temps long de la relation à l’autre. C’est pourquoi le soin et le prendre soin sont intiment liés."

    Publié le : 11/02/2014 | Auteur : Alain Cordier, Membre du collège de la Haute autorité de sante (HAS), membre du Comité consultatif national d’éthique, ancien directeur général de l’AP-HP, ancien président du conseil de la CNSA

  • Approche philosophique de la vulnérabilité

    Cours donné dans le cadre des enseignements de l'Espace éthique/AP-HP 2011-2012.

    Publié le : 01/08/2013 | Auteur : Pierre Bétrémieux, Docteur en philosophie, EA 1610, membre du conseil de vigilance de la Fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés

  • Collection : Les Lettres de l'Espace éthique

    Collection des 11 numéros des Lettres de l'Espace éthique AP-HP, éditées de 1996 à 2002.

    Publié le : 13/08/2013 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • De la responsabilité éthique du scientifique

    "Science et éthique se heurtent à des difficultés récurrentes de conjugaison. Non seulement la première n'est pas moralement neutre mais elle inclut dans son fonctionnement une éthique voire une métaphysique. C'est ce que nous tenterons de décrypter dans un premier temps afin de délimiter la responsabilité éthique du scientifique."

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Dominique Vermersch, Professeur Agrocampus Ouest, Recteur de l’université catholique de l’ouest

  • De mémoire d'infirmière

    "[Pour une infirmière en gériatrie, être confronté à la mort arrive plus ou moins tôt, plus ou moins vite, mais arrive.] Ce n'est pas pour cela que c'est forcément moins difficile à vivre. Mais j'ai la profonde conviction qu'en presque trente ans de carrière, cette épreuve a pu prendre des aspects plus humains, plus supportables, je dirais même, plus nobles."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marie-France Pisonero, Infirmière en gériatrie, « L’Arche », hôpital Charles-Foix, AP-HP

  • Discrimination et lèpre dans le Japon moderne

    "Si, dans toutes les sociétés, les lépreux ont fait l’objet de sévères mesures d’exclusion, la situation du Japon est paradoxale. Alors qu’en Europe les léproseries disparaissent les unes après les autres vers la fin du Moyen Âge, c’est précisément à l’époque moderne que fut mise en place au Japon une législation discriminatoire qui ne sera même pas reconsidérée avec l’avènement d’un traitement curatif après 1945. Nous nous proposons ici d’analyser les circonstances historiques qui ont permis la perpétuation de cette discrimination à contre courant des pratiques dans les pays occidentaux."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Philippe Chemouilli, Service de long et moyen séjour neurologique, hôpital Albert Chenevier, AP-HP

  • Pages