/

Événements de l'Espace éthique pour les mois d'avril, mai et juin 2014

Journées thématiques et cas cliniques des mois à venir

Publié le : 13 Février 2014

Afin d'ouvrir ses formations à un public toujours plus large, l'Espace éthique AP-HP/IDF a le plaisir d'ouvrir certaines de ses rencontres aux auditeurs libres.
Sauf mention contraire, ces événements ont lieu dans les locaux de l'Espace éthique, Porte 9, Hôpital Saint-Louis, Paris.

En plus des rencontres exceptionnelles, l'équipe de l'Espace éthique vous propose un focus sur plusieurs de ses journées de cours, toutes ouvertes aux auditeurs libres.

Pour un détail de nos formations et événements, consultez le programme via le lien situé à droite.

En cas de question, n'hésitez pas à contacter notre secrétariat pédagogique :

Catherine Collet
catherine.collet@sap.aphp.fr
Tél. 01 44 84 17 55
 

Journées thématiques

 

Maladie chronique - Annonce de la maladie grave

Vendredi 16 mai 2014 - 9h-18h

Sous la direction de :

Caroline BESSON*, Nadine LE FORESTIER**, Aymeric REYRE***
* Praticien hospitalier, service d’hématologie, CHU Bicêtre, AP-HP
** Praticien hospitalier, Département de neurologie, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP
*** Praticien hospitalier, service de psychiatrie, Centre Boucebci, CHU Avicenne, AP-HP

Tous membres de l’ EA 1610 « Études sur les sciences et les techniques », université Paris Sud

Depuis quatre ans, ce séminaire thématique consacré à l’annonce de la maladie s’est imposé comme un rendez-vous important. À partir d’approches solidement étayées par l’expérience de terrain et des recherches universitaires, il est proposé d’approfondir les multiples questions que soulève l’annonce de la maladie grave. Moment initial, complexe du fait de ses enjeux déterminants dans la relation de soin, le processus d’annonce s’élabore et s’éprouve de manière différente en cancérologie, en neurologie ou en psychiatrie. Les professionnels sont engagés à exercer une responsabilité qui conditionne la qualité même du rapport qui se développera pendant le traitement. Qu’en est-il de ce qui se dit et s’échange à travers une information à la fois juste, loyale et respectueuse de la personne comme de ses proches ?

Intervenants et inscriptions

 

Éthique et management

Approches pratiques, enjeux éthiques

Lundi 19 mai 2014

Sous la direction de : Pierre-Olivier MONTEIL, Docteur en philosophie

Trop souvent, les enjeux des conditions d’organisation du travail dans l’entreprise ont été négligés dans les approches éthiques. Elles constituent pourtant aujourd’hui un enjeu essentiel qui conditionne l’acceptabilité de processus décisionnels et l’adhésion à un projet dont les valeurs et les finalités doivent être partagées. Cette journée « Éthique, organisation et pratiques en santé » se fixe comme objectif de situer au rang de nos préoccupations cette autre dimension de l’activité soignante.

Sous la pression d’évolutions techniques et de contraintes économiques, les organisations - entreprises privées comme institutions publiques - sont aux prises aujourd’hui avec une demande croissante de sens portant sur les finalités collectives comme sur la signification individuelle du travail. La réplique, qui ne peut émaner uniquement du sommet de la hiérarchie, mobilise centralement le management, qui organise et anime l’activité au quotidien. Mais le sens que la ligne hiérarchique s’attache à communiquer n’est parfois pas moins problématique pour elle-même, qu’il s’agisse de le discerner ou de le faire accepter par d’autres.

Cette journée se penchera sur les prémisses d’une éthique du management dans le contexte hospitalier. On s’attachera à rechercher une intrigue qui ravive le sens de l’engagement au travail tout en réduisant les contradictions qui souvent opposent métier et vie personnelle, travail individuel et coopération, rapports hiérarchiques et aspiration à l’autonomie, sphère professionnelle et vivre-ensemble dans la Cité. Il s’agira moins de suggérer des techniques que de puiser dans la philosophie des approches qui permettent de voir les problèmes autrement, en quête d’un sens qui restitue aux situations une visée cohérente à partir d’une unité d’intention.

Programme et inscriptions

 

Allocation des ressources et équité dans l'accès aux soins

Mardi 20 mai 2014

Sous la direction de Paul-Loup Weil-Dubuc, chercheur en philosophie, Espace éthique/AP-HP/IDF

Trop souvent, la réflexion éthique se pose en « supplément d’âme » de l’économie, voire, de façon plus absurde encore, purement et simplement contre elle. Les journées thématiques « Éthique, économie, éthique et santé » sont nées de l’idée que l’éthique ne doit pas déserter le champ de la production et de la distribution des ressources en santé et assumer que les choix dans ce domaine engagent un arbitrage entre valeurs auquel elle ne saurait être indifférente. Il conviendrait aussi inversement que les décideurs, à tous les niveaux, intègrent dans leurs choix un moment de questionnement sur les valeurs qu’ils engagent, sans quoi les décisions risquent d’apparaître dépourvues de sens et de justice. Ce souci d’un rapprochement mutuel entre la réflexion éthique et la décision publique sera au coeur des réflexions menées lors de ces journées.
 
La journée thématique du 20 mai 2014 portera plus particulièrement sur les stratégies collectives et individuelles qu’il convient d’adopter pour faire face à la limitation des ressources.
La journée thématique se donnera pour but d’explorer l’ensemble vaste des modalités du rationnement selon les niveaux de décision où il s’opère (administration supra-nationale, nationale, structure hospitalière, lit du malade) et les ressources qui en sont l’objet (argent, matériel, organes, etc.). Une attention particulière sera consacrée à la situation française en ce domaine.

Inscriptions et programme

 

Les Dix heures de l’éthique

Lundi 2 juin 2014

La Bellevilloise, 19-21 Rue Boyer 75020 Paris

Avec ses enseignants et dans le cadre de sa journée ‘’portes ouvertes’’, l’équipe de l’Espace éthique propose ses « Dix heures de l’éthique ».

Lundi 2 juin 2014, 10 philosophes et scientifiques soucieux de l’engagement de la réflexion éthique au service des valeurs de la cité se retrouveront pour les Dix heures / Diseurs de l’éthique. Chacun d’entre eux a proposé un thème à sa convenance et selon ses priorités, de telle sorte que cette journée permettra d’évoquer nombre d’enjeux qui tous nous interrogent personnellement.

À l’initiative de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France (ERER/IDF) cette première rencontre dans le cadre du lieu La Bellevilloise, favorisera - à la suite d’une présentation thématique d’une quarantaine de minutes - un échange avec le public. Il s’agit d’une démarche voulue par l’ERE/IDF : contribuer par la réflexion et l’argumentation éthiques aux débats de société qui s’imposent à la cité.

Inscriptions et programme

 

Les cinquante ans de la Déclaration d’Helsinki

Mardi 3 juin 2014

Promouvoir les valeurs et l’éthique de la recherche

Ministère des Affaires sociales et de la santé, salle Laroque

En partenariat avec l’Association médicale mondiale et l’Ordre national des médecins

De 1964 à sa version récente d’octobre 2013, la Déclaration d’Helsinki s’est constamment enrichie d’un débat éthique rigoureux et exigeant, ce qui en fait un texte international de référence. Le devoir de recherche y est posé comme un impératif qui conditionne les avancées de nos connaissances biomédicales, mais assorti à d’autres obligations portant sur le respect et la reconnaissance des droits de la personne. L’équilibre doit être visé entre des intérêts ou des finalités qui peuvent s’avérer divergents si le promoteur et l’investigateur d’une recherche dérogent aux bonnes pratiques en négligeant des valeurs intangibles.

Plutôt que d’énoncer des règles qui pourraient seulement apparaître comme un cumul de contraintes, les contributeurs à la Déclaration d’Helsinki explicitent les critères de recevabilité et d’acceptabilité d’un protocole. Ils témoignent ainsi d’une attention nécessaire aux multiples conséquences d’une démarche scientifique qui, faute de repères et de procédures spécifiques, pourrait susciter des dérives inacceptables ou alors des attitudes d’hostilité et de suspicion. Il convient de rappeler à cet égard que nous sommes marqués par les temps de barbarie avec, dans le champ médical, les expérimentations menées dans les camps de concentration nazis. En 1947, le Code de Nuremberg érige les fondements d’une éthique de la recherche médicale, notamment en affirmant dans son article premier le principe de consentement. La Déclaration d’Helsinki permet à l’activité de recherche de se développer avec un souci de dignité, de loyauté et de justice.

Inscriptions et programme

 

Première réunion annuelle du comité d’éthique de l’Inserm - Réflexions sur la neuroéthique et présentation des activités du comité

Mardi 17 juin 2014, 9h-17h

Auditorium de l’Hôpital Européen Georges-Pompidou - Paris

La matinée sera consacrée à des questions de neuroéthique développées à partir des exposés de deux invités prestigieux les Pr Judy Illes (Professeur de Neurologie, Chaire de Neuroéthique du Canada, Vancouver) et Jonathan Montgomery (Président du Nuffield Council) et du grand témoin Philippe Amouyel (Professeur d’épidémiologie, directeur unité 744 Inserm).
L’après-midi sera l’occasion pour le Comité de présenter ses travaux sur les questions éthiques posées par les recherches des équipes Inserm sur l’embryon humain, sur la gestion des résultats inattendus dans la recherche clinique, sur le genre, et sur d’autres saisines en cours.
Une large place sera réservée aux échanges avec l’assistance à partir des questions éthiques rencontrées en pratique, que ce soit en recherche fondamentale ou clinique. C’est la raison pour laquelle nous vous invitons chaleureusement à participer activement à cette réunion organisée en partenariat avec l’Espace Ethique Régional
Ile de France.

Afin d’organiser au mieux cette rencontre, nous vous invitons à nous communiquer les aspects de votre activité de recherche qui relèvent, selon vous, d’une réflexion éthique.

Inscription