/

Palmarès du Prix Pierre Simon 2015

Découvrez la sélection

Publié le : 17 Décembre 2015

Depuis 2007 (avec une pause en 2012 et 2013) la remise du Prix Pierre Simon constitue un temps fort de la réflexion éthique « en actes ». Le 7ème Prix Pierre Simon on été décernés lundi 14 décembre 2015 au cours d’une cérémonie publique organisée à La Bellevilloise (Paris 20ème).
A travers les années, en fidélité à la mémoire de Pierre Simon les choix du jury témoignent de la diversité de domaines de l’engagement éthique significatifs du souci porté aux valeurs d’humanité et aux principes de la démocratie.
 
Le Prix « Ethique et Recherche » distingue des travaux de recherches développées dans les différents domaines de l’éthique, tels que les thèses de doctorat soutenues dans les 2 dernières années.
Lauréat 2015 : « L’inquiétude des soignants en addictologie – Entre défiance et amour, une dynamique éthique et clinique de la relation de soin »  - Aymeric REYRE (université Paris Sud)
 
Prix spécial
« Transformer le « handicap » ou l’invention d’un usage détourné du monde » – Anne-Lise CHABERT (université Paris Diderot)
 
Le Prix « Ethique et réflexion » distingue un ouvrage publié dans les 2 dernières années, significatif d’approches et d’analyses relevant de la réflexion ou de la recherche en éthique.
Lauréat 2015 : La Loi du sang. Penser et agir en Nazi, Johann CHAPOUTOT, Paris, Gallimard, 2014
 
Prix spécial
La Grande santé, Frédéric BADRE, Paris, Seuil, 2015
 
Le Prix « Ethique et société » distingue une initiative marquante de l’année, action ou œuvre, contribuant à la sensibilisation de la société aux enjeux de l’engagement éthique.
Lauréate 2015 : Émilie HERMANT,  Collectif Ding Ding Dong, aide aux patients atteints de la chorée de Huntington.
 
Le Prix « Ethique & Géopolitique – Thérèse Delpech » distingue un ouvrage publié dans les 2 dernières années, significatif d’approches et d’analyses relevant de la réflexion ou de la recherche en éthique portant sur des  questions d’ordre international.
Lauréat 2015 : Le génocide des Arméniens, Michel MARIAN, Paris, Albin Michel, 2015.

Attribution du Prix MERI d’éthique 2015
Dans un monde marqué par le principe d’incertitude, la réflexion éthique devient incontournable. Les progrès en santé seront portés, dans l’avenir, par des initiatives construites ensemble par différentes disciplines. Cette réflexion décloisonnée doit être conduite avec toutes les parties prenantes du système de santé pour trouver les conditions d’équilibre entre l’intérêt général et celui de chaque acteur : patients, industriels, professionnels de santé et agences sanitaires. Le Prix MERI d’éthique récompense les ouvrages ou projets qui nourrissent cette réflexion et développe des relations bipartites ou tripartites entreprises de santé/institutions et chaires d’éthique/associations de patients.
Lauréat 2015 : La Transition fulgurante, Pierre GIORGINI, Paris, Bayard, 2015.