Notre Newsletter

La génétique

Lors de l’année scolaire 2019-2020, nous avons travaillé avec les enseignants du Lycée Pierre-Gilles de Gennes (Paris) et du lycée Montesquieu (Le Plessis-Robinson), sur les enjeux éthiques de la génétique dans le cadre de l’Enseignement moral et civique.

Publié le : 19 Juillet 2019

L’année scolaire 2019-2020 a été marquée par la crise sanitaire du Coronavirus. Nous avons commencé un projet autour des enjeux éthiques de la génétique avec le lycée Pierre-Gilles de Gennes (Paris) et le lycée Montesquieu (Le Plessis-Robinson). Découvrez, sur cette page, les ressources que nous avons mises à disposition des enseignants et des élèves, ainsi que le programme de nos conférences. Cette année, nous n’avons pas pu enregistrer les restitutions des élèves.

Quelques enjeux éthiques de la génétique

Voici quelques thématiques qui pourront être travaillées par les lycéens cette année (liste non-exhaustive) :
  • Est-ce que mon code génétique me définit ?
  • Décrypter mon code génétique, est-ce réduire toute incertitude dans la vie ?
  • Peut-on « sélectionner » les enfants avant la naissance sur des critères génétiques ?
  • L’eugénisme est-il tolérable pour éradiquer les maladies graves ?
  • Qu’est-ce qu’une maladie ou un handicap « graves » ?
  • Comment vivre en connaissant ses chances de tomber malade ?

Travaux des lycéens

Méthodologie

Nous avons procédé en trois temps pour co-construire les savoirs et les méthodes avec les enseignants et les élèves.
  1. Un atelier avec les enseignants pour les former à la réflexion éthique, à l’animation de débats éthique en cours, et présenter les enjeux éthiques de la question choisie pour l’année scolaire en cours. Cet atelier a été l’occasion de partager, en petit groupe, les savoirs et les méthodes de débat éthiques pour aborder au mieux ces questions dans le cadre des cours d’éducation morale et civique (EMC). Cet atelier a également été l’occasion d’élaborer ensemble les questions qui seront travaillées et débattues en cours. Voir le programme de l'atelier de lancement.
  2. Une conférence-forum devant les élèves leur a permis de rencontrer des acteurs de terrain (médecins, infirmiers, etc.), mais aussi des chercheurs et des philosophes qui travaillent sur les enjeux éthiques de la génétique. A l’issue de la séance, les élèves peuvent débattre avec les intervenants et nous leur proposons les questions à partir desquelles ils vont pouvoir travailler avec leurs enseignants. Voir le programme de la conférence-forum.
  3. Travail en classe : les enseignants débattent de la question choisie de manière éclairée avec leurs élèves à partir des textes de loi, de documents, de témoignages entendus lors de la conférence-débat, et essayent de définir les différents arguments qui peuvent entrer dans le débat.
  4. Une restitution des élèves en petits groupes. Les élèves ont présenté leurs réflexions à l’oral devant les classes qui participent au programme.

Programme des ateliers

Le programme « Transmissions »

La démarche de l'Espace éthique Île-de-France vise à aller à la rencontre des enseignants, des lycéens et des étudiants dans le cadre de partenariats avec des établissements (lycée général, technologique ou professionnel). Nous considérons que donner  les moyens aux jeunes générations de développer une disposition à raisonner, à prendre en compte le point de vue de l'autre et à agir sur les questions de bioéthique, d’éthique médicale et de société (handicap, grand âge, autonomie, pandémie, etc.) fait partie des missions de l’Espace éthique Île-de-France.


Notre apport porte à la fois sur le contenu des enseignements et sur les méthodes pédagogiques qu’il est possible de mettre en œuvre à travers des projets innovants. Les compétences à acquérir sont notamment de « préciser sa pensée et à expliciter son raisonnement de manière à convaincre», de comprendre les valeurs et les principes de la vie en commun dans une société démocratique autour des enjeux contemporains de la bioéthique, de l’éthique médicale, des vulnérabilités sociales, ou encore de la production et de la diffusion des sciences, à travers les notions de « liberté » (classe de seconde), de « société » (classe de première), et de démocratie (classe terminale). Dans ce cadre, nous avons accompagné le lycée Pierre-Gilles de Gennes (Paris), le lycée Henri IV (Paris), le lycée Montesquieu (Le Plessis-Robinson), le lycée Léonard de Vinci (Levallois-Perret), le lycée René Cassin (Gonesse), le Pensionnat du Sacré Cœur (Reims), le lycée Jules Vernes (Limours), le lycée Newton (Clichy), depuis l’année scolaire 2017-2018.

Nous apportons nos vingt ans d’expérience et d’échanges avec des professionnels et des chercheurs pour apporter des études de cas autour de l’éthique médicale (refus de soin, enjeux de la loi sur la fin de vie votée le 2 février 2016, big data, crise sanitaire du Coronavirus, etc.) et les questions de société (inclusion, diffusion des sciences, enjeux du débat public, etc.) dans une démarche d’appréhension pluridisciplinaire et transversale des questions éthiques abordées, à travers les points de vue de praticiens (médecins, infirmières…), de chercheurs (philosophes, sociologues, scientifiques…) et d’associations engagées sur le terrain.