Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 21 à 30 sur un total de 737.
  • Partageons-nous une même idée de la dignité ?

    Intervention donnée dans le cadre du Cercle philosophie, éthique & cancer de l'Institut Rafaël le 10 janvier 2022

    Publié le : 25/01/2022 | Auteur : Cristina Poletto-Forget , Professeure agrégée de philosophie au lycée Henri IV, Paris

  • Le progrès a-t-il encore besoin de nous ?

    L’idée de progrès, qui était triomphante il y a cent ans, chemine aujourd'hui sur une périlleuse ligne de crête : d’un côté, les techno-prophètes nous promettent une accélération illimitée des progrès techniques amenant à la disparition de l’espèce humaine, supplantée par les machines ; de l’autre, les limites écologiques nous rappellent à notre finitude et aux impasses du progrès technologique, qui n'est plus forcément synonyme de progrès humain. Sommes-nous donc arrivés aux limites de l’idée de progrès, ou bien devons-nous inventer un progrès à l’âge des limites ? C’est la question centrale du débat qui a eu lieu entre philosophes, historiens et praticiens du soin hospitalier lors de l'une des « Conversations éthique science et société », le 6 juin 2017, à Paris, à l'initiative d'Espace Éthique Île-de-France.

    Publié le : 19/07/2017 | Auteur : Sébastien Claeys , Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Disposer de son corps jusqu'au bout de sa vie, le respect du droit au choix des personnes âgées

    "De cette philosophie du respect du droit aux choix et aux risques des personnes âgées devrait résulter une prise de conscience que chaque être humain, quel que soit ses difficultés, physiques, psychologiques, quel que soit son âge, sa maladie, incurable ou pas à le droit à des conditions d'accueil et de soins qui prennent en compte sa dignité et donc sa parole."

    Publié le : 14/03/2017 | Auteur : Sabrina Albayrak , Doctorante en Santé Publique et Sociologie, INSERM, U1168, VIMA: Aging and chronic diseases. Epidemiological and public health approaches

  • Les jours des médecins sont-ils comptés ?

    Si François Fillon veut supprimer 500 000 fonctionnaires, pourquoi ne commencerait-il pas par les médecins ? La suggestion n'est complètement farfelue, à l'heure où une télécabine vient d’être installée dans une pharmacie mutualiste du Roannais, qui prend la tension, le pouls, mesure le taux d’oxygène dans le sang, et transmet ces informations au médecin généraliste. Ces solutions ont le vent en poupe : la société H4D, qui a conçu la télécabine, vient de lever 6,7 millions d'euros. Si cette cabine apporte une réponse au manque de médecins dans les déserts médicaux, elle n’a pas (encore) vocation à remplacer les soignants. C’est pourtant le débat qui a été soulevé le 5 décembre 2016 entre le philosophe des sciences Léo Coutellec et Jean-Christophe Weber, médecin et philosophe spécialiste de l’éthique médicale, à l’occasion de la troisième séance du séminaire de l’Espace éthique Île-de-France « Anticiper le futur de la santé, un enjeu éthique ».

    Publié le : 19/12/2016 | Auteur : Sébastien Claeys , Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Et si l’hôpital devenait une usine biomédicale ?

    Pour améliorer les performances de l’hôpital, optimiser le fonctionnement des équipes et augmenter la satisfaction des patients, les décideurs politiques s’orientent toujours davantage vers un hôpital-entreprise converti aux méthodes du « lean management ». Pourtant, avec la tarification à l’activité et la bureaucratisation des soins, l’hôpital semble plutôt se transformer en usine tayloriste. Dans ces conditions, un système de santé purement biomédical et techniciste est-il viable ? Cette question était au coeur du dialogue qui s'est tenu, le 13 février 2017, entre Alexia Jolivet, responsable de l’Observatoire de l’Espace éthique Île-de-France et maître de conférence en Sciences de l’Information et de la Communication, et Frédéric Pierru, sociologue spécialiste des politiques publiques de santé au CNRS et membre de la Chaire de santé publique de Sciences Po Paris.

    Publié le : 01/03/2017 | Auteur : Sébastien Claeys , Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Dorénavant je me contenterai du meilleur

    Témoignage autour de l'hôpital San Salvadour, spécialisé dans la prise en charge d'enfant et d'adolescents polyhandicapé. Quelle spécificité dans l'accompagnement, quelle distance, quel rythme avec les résidents et leurs familles ?

    Publié le : 12/06/2009 | Auteur : Brigitte Savelli , Cadre supérieur socioéducatif, Hôpital San Salvadour, AP-HP

  • Insémination post-mortem : défier la mort ?

    "Nos difficultés à appréhender le lien ou l’idée de continuité entre mort et vie ne se cantonnent pas à l’espace si particulier de l’insémination post-mortem. Une analogie est possible avec les prélèvements d’organes. Cette étrange transmission possible de la vie par le don d’un élément du corps transplanté s’avère, elle aussi, peu évidente."

    Publié le : 01/06/2016 | Auteur : Emmanuel Hirsch , Ancien directeur de l’Espace éthique de la région Île-de-France (1995-2022), Membre de l'Académie nationale de médecine

  • Concertation citoyenne sur l’édition du génome en Île-de-France

    Publié le : 18/10/2021 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • COVID-19 : Attitudes, pratiques en fin de vie et après le décès

    L’Espace éthique de la région Île-de-France met en place, avec l’Espace national de réflexion éthique maladies neuro-dégénératives et le Département de recherche en éthique des l’Université Paris-Saclay, différentes réflexions thématiques en soutien au suivi de l’accompagnement des conséquences du COVID 19 dans les pratiques professionnelles.

    Publié le : 01/04/2020 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • La posture de soignant-citoyen doit être une attitude éthique

    Appliquer les valeurs de la République à travers ses lois est le devoir de chaque soignant en tant que citoyen. Cette posture de soignant-citoyen doit être une attitude éthique.

    Publié le : 23/02/2016 | Auteur : Domitille Gueneau-Peureux , Infirmière spécialiste clinique en Equipe mobile d’accompagnement et de soins palliatifs

  • Pages