Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 111 à 120 sur un total de 775.
  • Résumé des séances du séminaire Anticipation

    Résumé de l'ensemble des séances du séminaire 2015, consacré à la thématique "Anticipation(s) : Penser et agir avec le futur"

    Publié le : 30/03/2015

  • Les servitudes du droit de savoir - Autour du diagnostic présymptomatique

    Si le droit de savoir est aujourd'hui reconnu et accepté, sinon valorisé, ce désir ne va pas de soi et implique parfois une véritable servitude à la connaissance.

    Publié le : 15/10/2013 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Responsable du Pôle Recherche, Espace de réflexion éthique Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Les spécificités de l’annonce anténatale d’un handicap

    "Apprendre qu’une anomalie a été découverte fortuitement, alors que la grossesse n’était pas à risque particulier, est l’amorce pour le couple d’une période chargée de moments émotionnels très importants. Les futurs parents n’envisageaient pas que l’échographie dévoilerait chez leur enfant une anomalie, voire plusieurs. Après un moment de doute et de dénégation, ils demandent alors aux médecins de préciser l’avenir de cet enfant."

    Publié le : 17/11/2005 | Auteur : Marie-Louise Briard , Professeur honoraire de génétique

  • Le social aux urgences de l'hôpital

    Alors que depuis leur apparition les hôpitaux ont longtemps été identifiés à l'accueil des pauvres, ils s'écartent dans l'après-guerre de cette fonction première d'assistance pour se tourner vers le prise en charge sanitaire sophistiquée que l'on connaît. Aujourd'hui, le traitement du social à l'hôpital, malgré la montée des précarités et des vulnérabilités, demeure problématique pour le corps médical hospitalier. Pourquoi ?

    Publié le : 03/09/2003 | Auteur : Marc Bessin , Sociologue, Chargé de recherche au CNRS

  • Tous égaux dans la souffrance : la position des Pays-Bas en matière d'euthanasie

    "La loi [sur l'euthanasie aux Pays-Bas] n'offre aucune solution aux personnes qui souffrent de façon insupportable et sans perspective d'amélioration mais qui, pour différentes raisons, n'entrent pas dans son champ. Je veux parler des nouveau-nés souffrant de malformations graves, des patients atteints de psychoses inguérissables, des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer qui, de par la nature même de la maladie, sont considérées comme incapables d'exprimer leur volonté et par là même, exclues du champ de la loi. Une autre catégorie de personnes est venue s'ajouter à cette liste, je veux parler des personnes très âgées qui estiment avoir suffisamment vécu. N'est-il donc pas possible d'envisager une forme satisfaisante d'interruption de la vie pour ces personnes?"

    Publié le : 02/02/2006 | Auteur : Else Borst-Eilers , ancienne ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports (de 1994 à 2002), vice-présidente du Conseil de la Santé (de 1985 à 1994) et de la Commission Remmelink

  • Reconnaître la personne handicapée et ses droits

    A travers une analyse du "phénomène handicap", l'auteur analyse les cause de la prise de conscience autour du statut particulier de la personne handicapée. La reconnaissance des droits de cette personne s'inscrivant comme conséquence de la prise de conscience.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Claude Hamonet , Service de rééducation fonctionnelle, CHU Henri Mondor, AP-HP

  • Rôle du médecin généraliste et enjeux éthiques dans les plans pandémiques européens

    La plupart des plans pandémiques européens, à l’instar du plan français, racontent l'histoire de l’émergence d’un nouveau virus grippal. Nous essayons d’écrire le scénario à l’avance, phase après phase, d’anticiper les mouvements du virus en y adaptant l’attitude adéquate à chaque étape. Mais comme dans un film à suspens, malgré notre meilleure imagination rien ne se passe jamais comme prévu.

    Publié le : 03/09/2009 | Auteur : Jean-François Michard , Médecin légiste à la Direction Nationale de la médecine légale de Suède

  • Terrorisme et éthique médicale - Une première approche

    "L’acte terroriste vient confronter une société civile qui a rejeté, autant que faire se peut, l’acte meurtrier hors de ses frontières. En ce sens, les problématiques éthiques liées à l’acte terroriste se rapprochent fortement de la médecine de guerre puisque les systèmes de médecine civile se trouvent confrontés à une urgence imprégnée de violences et de morts pour lesquelles ils n’ont pas été pensés. Comme expliqué dans ce texte, cette urgence vient confronter la morale déontologique « quotidienne » du soignant."

    Publié le : 13/02/2017 | Auteur : Robin Michalon , Chercheur associé en sciences politiques, Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France

  • Enjeux éthiques de la méthodologie des essais cliniques

    Dans une période où l’essai clinique est devenu un outil technique présenté comme nécessaire à une médecine objective, rationnelle, scientifique fondée sur des preuves, il n’est pas forcément inutile de revenir sur un passé encore assez proche où ce dernier suscitait encoretensions, frictions, réticences. Sa méthodologie, non figée, prend tout son sens lorsqu’elle se donne à voir dans ses prémisses et développements, pouvant justifier alors des inflexions propres, adaptées aux contextes sociaux, culturels et économiques, sans perdre de son « efficacité ».

    Publié le : 19/05/2014 | Auteur : Jean-Christophe Thalabard , Professeur des universités, praticien hospitalier, endocrinologue, Hôtel- Dieu, AP-HP, MAP5, UMR CNRS 8145, université Paris Descartes

  • L’annonce pronostique en fin de vie

    Publié le : 17/06/2008 | Auteur : Pascale Vinant , Praticien hospitalier, Unité mobile douleur et soins palliatifs, groupe hospitalier Cochin-Saint Vincent de Paul-La Roche Guyon, AP-HP

  • Pages