Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 131 à 140 sur un total de 775.
  • L’hospitalité, incarner l’idée du soin

    "Le terme d'hospitalité peut paraître simple et éloigné du monde du soin, mais il porte cette idée de ne pas seulement croiser, ou recevoir un individu pour effectuer des gestes techniques, mais bien de l’accueillir en tant que personne marquée par une histoire, et des représentations."

    Publié le : 08/01/2016 | Auteur : Thibaud Haaser , Médecin radiothérapeute, CHU de Bordeaux ; doctorant au Département de recherche éthique, université Paris Sud

  • Préserver un cheminement personnel et professionnel

    Publié le : 12/09/2016 | Auteur : Jean Lefèvre-Utile , Infirmier, service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, CHU Pitié-Salpêtrière, AP-HP, doctorant, Département de recherche en éthique, Université Paris Sud – Paris Saclay / Espace éthique /IDF

  • Une réflexion globale sur le prendre soin

    Publié le : 12/09/2016 | Auteur : Romain Pommier , Chef de clinique, Département de radiologie diagnostique et interventionnelle, Hôpital Beaujon, AP-HP

  • Des réflexions qui trouvent une application pratique immédiate

    Publié le : 12/09/2016 | Auteur : Franck Rolland , Étudiant en 6ème année de médecine, faculté de médecine Paris-Sud / Paris-Saclay, président de l’association Les Penseurs de Plaies

  • Rencontre avec un lieu qui questionne

    Publié le : 12/09/2016 | Auteur : Régine Benveniste , Psychiatre, psychothérapeute, Paris

  • Permettre de poursuivre un projet de vie ou d’assumer ensemble un arrêt des thérapeutiques

    "L’arrivée d’un patient en Médecine Physique et de Réadaptation marque un palier dans les soins, la fin d’une période d’urgence et de soins aigus ; c’est un moment où la survie acquise se renégocie dans le cadre d’un pacte de soins."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Anne-Claire de Crouy , Médecin chef de service de médecine physique et de réadaptation, CMPA, Neufmoutiers

  • Dédramatiser l’approche des soins palliatifs

    "Ce qu’elle ne comprend pas, c’est pourquoi, puisqu’on lui avait proposé du confort, elle retrouvait sa mère, lors des courts moments de visites autorisées, agitée et ligotée dans son lit ou encore avec les restes, sur sa chemise de nuit et sur ses draps, d’un café renversé sur elle quelques heures avant."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Vianney Mourman , Médecin, équipe mobile de soins palliatifs, Hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, AP-HP

  • Polyhandicap : À partir de quelle limite devons-nous ralentir ?

    "Des travaux menés sur la déglutition, les installations orthopédiques, des codes de communication sont utilisés, pratiqués, tout comme, quand cela s’avérait nécessaire, une gastrostomie était réalisée, une opération orthopédique. L’équipe avance et s’approprie les soins modernes. Est-ce déraisonnable ? À partir de quelle limite devons-nous ralentir ?"

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Brigitte Savelli , Cadre supérieur socioéducatif, Hôpital San Salvadour, AP-HP

  • Quand mourir est-il préférable à continuer de vivre pour l’enfant polyhandicapé ?

    "Chacun est porteur d’une perception de l’enfant et de ce qui est le mieux pour lui. La convergence des opinions des différentes personnes impliquées est nécessaire à un accompagnement adapté et partagé. L’anticipation est parfois possible quand les parents et le médecin référent ont pu aborder ce qui paraît ou non raisonnable."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Thierry Billette de Villemeur , Professeur de médecine, chef de service de neuropédiatrie, Hôpital Trousseau, Paris, et chef du pôle polyhandicap pédiatrique, Hôpital de La Roche Guyon, AP-HP

  • Fin de vie des personnes polyhandicapées

    "La responsabilité décisionnelle finale des soins et de l’accompagnement de la fin de vie des personnes polyhandicapées doit rester celle du médecin référent. Mais celui-ci ne doit jamais décider seul, ni dans l’urgence et, comme l’y oblige la loi, sa décision ne peut être prise qu’après la mise en œuvre d’une procédure collégiale authentique, rigoureusement organisée."

    Publié le : 04/02/2015 | Auteur : Gérard Ponsot , Ancien professeur de médecine, Membre du bureau du CESAP et du Conseil d’administration du Groupe polyhandicap France

  • Pages