Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 241 à 250 sur un total de 775.
  • Faire ce qu’il y a à faire

    "Quelques jours plus tard, un lundi matin, je suis rappelé au domicile de monsieur M. Sa femme me dit qu’il refuse de s’alimenter depuis trois jours, tout juste accepte-il de boire. Son état général s’est terriblement aggravé. Visiblement il a décidé d’en rester là."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Bruno Fron , Médecin généraliste, Paris

  • « Tout va bien… je suis là… »

    "Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la surmortalité (+63 %) des conjoints de malades, les 50 % de dépressions avérées des soignants familiaux, les 50 à 60 heures de travail par semaine exclusivement consacrées au malade à domicile. Ce ne sont que des chiffres… Pour moi ce sont des visages."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Catherine Ollivet , Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Les conditions d’une fin de vie digne et apaisée

    "À côté de la mort redoutée, l’indifférence à la mort est plus rare. Dans notre jargon, c’est le syndrome de « glissement » : des personnes souvent âgées et seules ont décidé de se laisser mourir, en opposant une passivité totale aux agressions des maladies et des traitements."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Laurent Beaugerie , Gastro-entérologue, Praticien Hospitalier à l’AP-HP, Professeur des Universités à Paris 6, membre du Conseil National des Universités et vice-président de la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie

  • « La mort peut attendre »

    "Le médecin ne se trompe jamais en s’engageant dans cette voie. Dans tous les cas, soulager est un impératif non négociable. On soigne."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Maurice Mimoun , Service de chirurgie plastique reconstructrice, hôpital Saint-Antoine, AP-HP

  • L’urgence de la compassion

    Doit-on, parce que les moyens le permettent, entreprendre en toutes circonstances des gestes réanimatoires ? Ce pouvoir par la technique et le savoir impose-t-il de faire ou pas ? Comment peut-on interrompre sans abandonner ?

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Florence Deciron-Debieuvre , Médecin urgentiste, chef de service SAMU 72 SMUR CESU

  • Mourir aux urgences, dans l’urgence

    "Bienveillance et prudence pour analyser au mieux les déterminants en présence intrinsèques et périphériques au malade. Respect de chaque instant, face à tout interlocuteur – y compris soignant intervenant dans la prise en charge."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Aline Santin , Praticien hospitalier, service des urgences CHU Henri Mondor, AP-HP

  • Fin de vie des AVC graves : peut-on décider du handicap inacceptable ?

    "Peut-on définir ce qu’est un pronostic neurologique « catastrophique » ou un handicap « inacceptable » ? Comment décider, au-delà de l’incertitude pronostique, si la qualité de vie prédite pourrait être compatible avec les valeurs et les souhaits éventuels du patient ?"

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Sophie Crozier , Neurologue, praticien hospitalier, CHU Pitié-Salpêtrière, AP-HP, EA 1610, université Paris Sud

  • À quel moment la limite du déraisonnable est-elle franchie en réanimation ?

    "Chaque jour, l’acharnement des réanimateurs permet de sauver de nombreuses vies. À quel moment la limite du déraisonnable est-elle franchie ? Cette limite est en réalité variable d’un médecin à l’autre, d’un patient à l’autre, voire variable pour un même patient au cours du temps."

    Publié le : 03/02/2015 | Auteur : Arié Attias , Médecin, réanimation chirurgicale polyvalente, Département d’anesthésie-réanimation, Hôpitaux universitaires Henri Mondor, AP-HP

  • Le secret médical à l’épreuve du réel

    Le crash de l’Airbus 320 suscite désormais une controverse relative au respect du secret médical dans certains contextes professionnels. Sans rajouter des commentaires inappropriés au cumul de révélations qui elles-mêmes interrogent la notion même de préservation du secret, il paraît justifié de revenir, de manière générale, sur la signification du secret médical et sur ce qui pourrait contraindre - comme le souhaitent certain - à le transgresser.

    Publié le : 30/03/2015 | Auteur : Emmanuel Hirsch , Ancien directeur de l’Espace éthique de la région Île-de-France (1995-2022), Membre de l'Académie nationale de médecine

  • Résumé des séances du séminaire Anticipation

    Résumé de l'ensemble des séances du séminaire 2015, consacré à la thématique "Anticipation(s) : Penser et agir avec le futur"

    Publié le : 30/03/2015

  • Pages