Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 721 à 730 sur un total de 775.
  • Une réflexion globale sur le prendre soin

    Publié le : 12/09/2016 | Auteur : Romain Pommier , Chef de clinique, Département de radiologie diagnostique et interventionnelle, Hôpital Beaujon, AP-HP

  • Une éthique de la maraude

    Publié le : 20/10/2008 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski , Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Une éthique pour l'homme et le citoyen

    Comment penser les nouvelles formes de "demande d'éthique" qui marquent notre société contemporaine ? Retour à l'ordre moral, simple reflet des normes et des codes, ou véritable outil permettant d'éclaire l'action ?

    Publié le : 05/02/2008 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski , Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Valeur de la République et secteur de la santé

    "Cette valeur première qu’est l’égalité est loin d’être acquise, la discrimination est fréquente. Nous savons tous que 46 % de la population renonce à effectuer des soins (notamment dentaires et ophtalmologiques) pour des raisons économiques, qu’il est plus facile d’avoir recours à un excellent chirurgien en étant en capacité de payer un fort dépassement d’honoraires"

    Publié le : 11/01/2016 | Auteur : Danielle Vilchien , Administratrice de France Parkinson

  • Valeurs, Bien commun, Engagement

    Texte de l'intervention de Paul-Loup Weil-Dubuc lors des Assises Valeurs de la République, du Bien commun et de l'engagement, au Sénat le 13 mars 2017.

    Publié le : 17/03/2017 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Responsable du Pôle Recherche, Espace de réflexion éthique Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Vers un droit de vote pour toutes les personnes sous tutelle ?

    "Disposer d’études observationnelles est utile pour proposer des pistes d’amélioration des dispositifs législatifs en vigueur. Pour éviter toute discrimination et dans un souci d’efficacité (la plupart des personnes ayant des altérations même sévères des fonctions cognitives ne sont pas sous tutelle), il est souhaitable de mettre en place des mesures d’accompagnement au vote qui s’appliquent – et pourront être utiles - à l’ensemble des citoyens."

    Publié le : 05/09/2018 | Auteur : Antoine Bosquet , Praticien hospitalier, AP-HP, Hôpital Louis Mourier, Colombes

  • Vers une pratique médicale 100% à la carte ?

    Naturopathie, phytothérapie, acupuncture, hypnose, ostéopathie, homéopathie… Les médecines non-conventionnelles sont de plus en plus utilisées dans les soins, comme pratiques préventives ou curatives. Au-delà de leur reconnaissance et de leur encadrement, pourrions-nous imaginer une pratique médicale entièrement à la carte ? Cette question était au cœur du dialogue qui s'est tenu, le 15 mars, entre Alexia Jolivet, responsable de l’Observatoire de l’Espace éthique Île-de-France et maître de conférence en Sciences de l’Information et de la Communication, et Albert Ogien, directeur de recherches au CNRS et directeur de l’Institut Marcel Mauss de l’EHESS.

    Publié le : 19/07/2017 | Auteur : Sébastien Claeys , Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Vertus et valeurs à l’hôpital : regard d’un directeur

    "Parler d’éthique hospitalière pour un directeur d’hôpital, c’est poser ce regard singulier sur ce rapport malade/soignant, regard celui dont le métier consiste à diriger, décider, arbitrer, soit en pratique à conjuguer et résoudre en permanence des logiques contradictoires qui le mettent, de fait, au cœur de cette relation malade/soignant"

    Publié le : 06/01/2015 | Auteur : Odile Bodo , Directeur d’hôpital, Département de recherche en éthique

  • Vie en situation de handicap : vous avez dit "charge mentale" ?

    "Oui, mon quotidien est une charge mentale quasi-permanente, voire permanente tout court. De la décision à l’accomplissement de ces gestes substitués, je pourrai très bien tout laisser faire à mes aidantes et ne me soucier de rien, être nourrie, lavée, habillée, maquillée. Une grande solution de facilité selon moi. Un non-désir de se prendre en charge et un refus d’être pleinement responsable. Bref, ce n’est pas comme ça que je vois les choses et surtout ce n’est pas comme ça que je forme ma vie !"

    Publié le : 02/04/2021 | Auteur : Félicie Gatinet-Pénau , Écrivain, personne vivant avec un handicap

  • Vincent et les autres, souvenirs d'un médecin

    "Les jeunes apprentis médecins que nous étions en 1964 n’aimions pas beaucoup être affectés dans le service, et ce pour une raison simple : ces comateux n’étaient pour ainsi dire jamais malades (quelque fois une diarrhée ou un début de bronchite, sans plus). Or l’ambition d’un carabin, c’est justement [d'apporter] la preuve de notre capacité médicale en formation. Cependant la question ne se posait pas d’arrêter les soins de nursing et la nutrition, car il était évident pour tous que ces comateux étaient des « vivants »."

    Publié le : 24/07/2015 | Auteur : Patrick Defontaine , Médecin retraité, Épinac (71360), spécialiste en anesthésie-réanimation et toxicologie clinique

  • Pages