Notre Newsletter
/

video

captation intégrale

La convention internationale des Nations Unies sur les personnes handicapées : texte et contexte, réception et sanctions.

Captation de la séance du séminaire « Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit », organisée le 9 novembre 2020.

Par: Espace éthique/IDF /

Publié le : 17 Novembre 2020

Thème de la séance

Gilles Raoul-Cormeil, Professeur de droit privé à l’Université de Bretagne Occidentale
« La convention internationale des Nations Unies sur les personnes handicapées : texte et contexte, réception et sanctions. Variations sur l'influence du droit international des majeurs vulnérables sur notre droit interne »

Le séminaire

Séminaire organisé par Benoît Eyraud (Université Lyon 2), Fabrice Gzil (Espace éthique - CESP/Inserm/Paris Saclay) et Clotilde Nouët (Université Mohammed VI, Rabat)

Co-animé par : Arnaud Béal (École des Psychologues Praticiens), Jean-Philippe Cobbaut (Université Catholique de Lille/UCLouvain/Paris Saclay), Paul Véron (Université de Nantes) et Paul-Loup Weil-Dubuc (Espace éthique - CESP/Inserm/Paris Saclay)

Ce séminaire, dont la vocation est de croiser les approches du droit, de la philosophie et des sciences sociales, cherche à réfléchir à l'historicité et à l'arrière-plan normatif de la notion moderne du sujet de droit. Nous souhaitons notamment interroger la notion de « capacité juridique » à la lumière de la critique émise par la Convention internationale des droits des personnes handicapées à l'encontre des dispositifs de protection (cf. argument ci-dessous).

« Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit » 2020 : les séances et les ressources