Soirée-débat : les lycéens s’engagent dans le débat sur les lois de bioéthique

Synthèse de la journée de la bioéthique à Henri IV et des travaux effectués avec le Lycée Pierre-Gilles de Gennes au cours de l’année 2018-2019.

Par : Espace éthique/IDF | Publié le : 20 Décembre 2019

Les thèmes traités par les lycéens : PMA, GPA, et consentement.

En savoir plus sur la démarche de l'Espace éthique/IDF auprès des lycées

La démarche de l'Espace éthique Île-de-France vise à aller à la rencontre des enseignants, des lycéens et des étudiants dans le cadre de partenariats avec des établissements et l’INSPE Paris. Au cours de l’année scolaire 2018-2019, l'Espace éthique Île-de-France a accompagné les lycées Pierre-Gilles de Gennes et Henri IV dans leurs réflexions sur l'évolution des lois de bioéthique. Nous proposons ici de faire la synthèse des belles réflexions qui ont été menées par les lycéens et d'engager le débat avec eux. Les actions qui ont été mises en place sont prolongées durant l'année scolaire 2019-2020.

En mai 2019, le partenariat noué entre l’Espace Éthique d’Île de France, le lycée Pierre-Gilles de Gennes et le lycée Henri IV donnait lieu à une journée de la bioéthique au lycée Henri IV et à une restitution des travaux des lycéens au lycée Pierre-Gilles de Gennes. Ces moments de réflexion et de débat, préparés durant l’année par les élèves et leurs enseignants fut l’occasion pour de futurs citoyens d’émettre des propositions argumentées sur les questions de la PMA et du consentement. Ils se plongèrent dans les textes de lois, cherchèrent des témoignages, puisèrent dans l’histoire, l’ethnologie et la sociologie. Ce fut pour eux un moment de responsabilisation, d’écoute de l’autre et d’efforts pour comprendre. Ce fut aussi pour leurs professeurs l’apprentissage d’une nouvelle relation à leurs élèves, ils apprirent ensemble, réfléchirent et s’étonnèrent ensemble et un rapport horizontal apparut.

Ces élèves ont accepté avec enthousiasme de venir présenter la synthèse de leur travail. Le temps ne permettra pas de rendre compte de la totalité de leurs travaux (qui sont en ligne sur le site de l’Espace Éthique) mais sans doute d’avoir l’aperçu de leur engagement qui se poursuit aujourd’hui au delà du lycée. Ils viennent témoigner de l’importance de la réflexion bioéthique à l’âge où l’on a besoin de se sentir acteur de la société pour donner du sens à sa vie mais aussi à un monde commun possible.