Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 14.
  • Une éthique pour l'homme et le citoyen

    Comment penser les nouvelles formes de "demande d'éthique" qui marquent notre société contemporaine ? Retour à l'ordre moral, simple reflet des normes et des codes, ou véritable outil permettant d'éclaire l'action ?

    Publié le : 05/02/2008 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski , Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Principes du système de santé européen : aspects éthiques

    Une étude des principaux systèmes de valeurs sous-tendant les systèmes de santé européen, de leurs fonctionnements et de leur influence sur les choix éthiques.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Michel Baur , Chargé de mission, cabinet du directeur général, AP-HP / Manuel Wolf , Conseiller technique du Directeur général, AP-HP

  • Valoriser la pensée sur la pensée

    Publié le : 30/09/2013 | Auteur : Michel Poncet , Neuropsychiatre, coordonnateur du CMRR PACA-Ouest de 2005 à 2008, président de l'Institut de la Maladie d'Alzheimer

  • Le sujet face à la relégation

    Publié le : 30/09/2013 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski , Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Le cerveau, un des lieux de l’identité ?

    "« En quoi les maladies neurodégénératives posent-elles des questions d’identité ? » et y entendre d’emblée d’autres résonnances. Ces maladies font-elles perdre l’identité ? Que craindrait-on pour les patients s’ils perdaient identité pour cause cérébrale ? Leur part essentielle, vitale ? Leur principe spirituel ? Ce qui les anime : leur force propre d’action, de perception des événements et de réaction ? Leur capacité de rêve ?"

    Publié le : 04/01/2017 | Auteur : Emmanuel Fournier , Professeur à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC, Paris VI), responsable du département d’Éthique de l’université et du département de Physiologie de la faculté de médecine Pitié-Salpêtrière

  • Médecine, éthique médicale et fictions

    Comment la médecine, l'économie ou la politique ont recours à des fictions ? A travers le modèle de la fiction, l'auteur pose la question du réel et de la connaissance humaine.

    Publié le : 02/09/2014 | Auteur : Jean-Pierre Clero , Professeur de philosophie à l'université de Haute-Normandie

  • L’éthique du soin au cœur des petites choses

    "Ces petites choses, comme ils nous disent, on les dit petites car elles sont non visibles, non mesurables. On parle de choses, car elles ne sont pas nommées, elles ne sont pas prescrites. C’est un geste, une parole, un silence, un sourire, une présence… Ce qui permet au patient de se sentir propre, de se sentir vivant, de se reconnaître, de garder confiance…"

    Publié le : 20/02/2014 | Auteur : Marie-Claude Vallejo , Cadre de santé, CHU de Toulouse, doctorante au Département de recherche éthique, université Paris Sud, auteure de Une approche philosophique du soin. L’éthique au cœur des petites choses, éditions érès

  • Le médecin face aux conflits éthiques en prison

    " Le patient détenu n’est pas un malade comme les autres, le milieu carcéral influence son droit et son état de santé influence l’exécution de sa peine. Le médecin est un maillon central de cette chaîne de tensions et doit à ce titre se positionner face à de nombreuses problématiques éthiques: secrets professionnels, confusion entre rôle d’expert et de médecin traitant, aménagement de peine, consentement et refus de soin."

    Publié le : 28/04/2014 | Auteur : Aude Lagarrigue , Praticien hospitalier, UHSI (unité hospitalière sécurisée interrégionale), service de médecine légale et médecine en milieu pénitentiaire, CHU Toulouse Rangueil

  • La longue quête de l’impossible autonomie

    "De l’enfant au vieillard en passant par le handicapé, le seul mot d’ordre de nos jours semble être de (re)devenir autonome, c’est-à-dire de ne plus dépendre des autres. Injonction pour le moins paradoxale dans la mesure où l’indépendance totale est à l’évidence une fiction. Fût-elle même possible qu’elle ne serait guère désirable, car qui voudrait réellement vivre comme s’il était seul au monde ?"

    Publié le : 06/11/2009 | Auteur : Yannis Constantinidès , Professeur agrégé et docteur en philosophie

  • Pédopsychiatrie, construire ensemble quelque chose de tolérable

    "On a toujours ce choix : destructivité, créativité. Le risque de la créativité c'est la destruction, mais la destructivité, c'est la fermeture"

    Publié le : 12/12/2013 | Auteur : Philippe Jeammet , Professeur de pédopsychiatrie, université Paris Descartes

  • Pages