/
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 23.
  • Fiche Repère n° 2 : le don d'organes et de tissus

    Fiche pratique réalisée dans le cadre des États généraux de la bioéthique 2018

    Publié le : 28/02/2018 | Auteur : Anne-Caroline Clause-Verdreau , Médecin de Santé publique, Responsable de la mission Observatoire, Espace éthique/IDF / Espace éthique/IDF

  • Prélèvements Maastricht III : a-t-on été véritablement attentifs aux enjeux éthiques ?

    "Comment ne pas douter de l’impartialité d’une décision d’arrêt des thérapeutiques actives quand dans le même temps un prélèvement d’organes est proposé aux proches ? Comment demander à un médecin d’être objectif au moment de prendre une telle décision ? Il serait utopique de croire que la séparation des équipes de réanimation et de prélèvements serait un gage suffisant d’objectivité."

    Publié le : 03/12/2014 | Auteur : Arié Attias , Médecin, réanimation chirurgicale polyvalente, Département d’anesthésie-réanimation, Hôpitaux universitaires Henri Mondor, AP-HP

  • Faire le bien en visant le moindre mal

    S’ils acceptent, prélever les organes et les tissus parce que les proches nous en donnent l’autorisation ne me paraît pas plus légal que d’accepter de ne pas prélever quand les proches s’y opposent. Le corps des défunts n’appartient ni aux proches ni aux familles.[...] En faisant reposer, en pratique, la décision de prélèvement sur les proches de la personne décédée, notre législation ne garantit pas que la volonté du défunt soit respectée.

    Publié le : 31/03/2015 | Auteur : Renaud Gruat , Médecin anesthésiste réanimateur, coordinateur de prélèvements d’organes et de tissus, Centre hospitalier René Dubos, Pontoise, enseignant à l’Espace de réflexion éthique région Ile-de-France

  • Pour un amendement éthique et légitime

    "Pour que le « qui n’a pas refusé officiellement consent » soit juste, il faudrait que la totalité des personnes soumises à la loi en ait connaissance. Le principe suivant lequel nul n’est sensé ignorer la loi, ne me semble pouvoir s’appliquer ici, dans une problématique aussi privée et délicate."

    Publié le : 31/03/2015 | Auteur : Philippe Barrier , Professeur de philosophie, Lauréat de l'Académie de Médecine, docteur en sciences de l’éducation, enseignant associé au Département de recherche en éthique, université Paris Sud

  • Amendement Touraine/Delaunay relatif au consentement au prélèvement d'organe

    Amendement présenté par M. Touraine, rapporteur et Mme Michèle Delaunay le 13 mars 2015

    Publié le : 31/03/2015

  • Le prélèvement Maastricht III en question

    "Les prélèvements dits « Maastricht III », parce qu’ils interviennent dans la majorité des cas à la suite d’une décision médicale d’arrêt de traitement, posent des questions d’ordre éthique particulièrement délicates. De fait, on ne peut, en cette matière, réaliser l’économie de la question d’un éventuel conflit entre l’intérêt de la personne mourante, gravement malade ou cérébrolésée et l’intérêt d’autrui, à savoir l’éventuel receveur."

    Publié le : 01/04/2015 | Auteur : Valérie Depadt , Maître de conférences, Université Paris 13, Sciences Po Paris, Conseillère de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Consentement éclairé, protection des personnes vulnérables : Le cas des donneurs vivants d'organes et de cellules

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : Emmanuelle Prada-Bordenave , Directrice générale de l'Agence de la biomédecine

  • Aspects éthiques liés à l'allocation des ressources en santé

    Vidéo extraite de la journée Allocation des ressources et équité dans l'accès aux soins, organisée par l'Espace éthique/Ile-de-France le 20 mai 2014

    Publié le : 02/07/2014 | Auteur : Didier Houssin , Chirurgien, directeur de l’Établissement français des greffes

  • Rapport du Sénat sur les greffes d'organes, les prélèvements sur donneurs décédés après arrêt cardiaque

    Compte rendu de l’audition publique du 7 février 2013 et de la présentation des conclusions le 10 juillet 2013 par MM. Jean-Louis TOURAINE et Jean-Sébastien VIALATTE, députés

    Publié le : 31/03/2015 | Auteur : Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques

  • Place du patient insuffisant rénal dans la décision de transplantation

    La complexité et la segmentation actuelle du parcours de soins des patients insuffisants rénaux chronique ont été récemment dénoncés à l'occasion des États généraux du rein comme étant à l'origine de disparités importantes dans la prise en charge des patients, à l'origine d'inégalités d'accès aux soins. Quelle place pour une prise en charge rationalisée ?

    Publié le : 23/01/2014 | Auteur : Marie-France Mamzer Bruneel , Directrice adjointe du Laboratoire d'éthique et de Médecine Légale, université Paris Descartes

  • Pages